La sélection mauricienne actuellement en lice aux Jeux de la CJSOI aux Seychelles a déjà dépassé son objectif premier, c’est-à-dire faire mieux qu’en 2008. Hier, les Mauriciens ont remporté les médailles d’or des simples hommes et dames après celles du tournoi par équipes en masculin et du double hommes.
Après la première médaille, obtenue dans le tournoi par équipes, Wassiim Gukhool et Omar Ahmed ont remporté mardi la médaille d’or du double hommes aux dépens des Malgaches Louido Nathaniel et Razafindrakoto. La victoire des garçons s’est dessinée dès le coup d’envoi de la rencontre. Trois sets vite expédiés pour Wassiim Gukhool et Omar Ahmed en 11-8, 11-6 et 11-5 pour permettre à Maurice de remporter sa deuxième médaille d’or en deux jours. « Nous sommes entièrement satisfaits de la performance des deux garçons. Ils ont su résister aux Malgaches, qui sont pourtant des joueurs très techniques », avance l’entraîneur national, Rajessen Desscann.
Chez les filles, Maurice n’a pu résister aux assauts malgaches, emmenés par Harena et Raharijoana. Elodie Ho Wan Kau et Ruqqayah Kinoo sont tombées 3-2 (11-7, 5-11, 8-11, 11-8, 12-14). « Ce n’est pas passé loin. Elles ont seulement manqué d’un peu de punch dans la dernière ligne ». Mais alors qu’elles ne semblaient pas en mesure de vaincre le signe indien, les filles ont suivi les garçons sur la voie dorée.
Dans les finales du tournoi simple (hommes et dames), les Mauriciens ont réussi le doublé, par l’intermédiaire de Wassiim Gukhool et de Ruqqayah Kinoo. Kinoo a montré la voie en prenant très facilement la mesure de la Malgache Angelle Santakara sur le score de 4-0. La Mauricienne n’a jamais été inquiétée dans cette finale, passant facilement quatre sets à son adversaire. Si elle remporte aisément les trois premiers (11-7, 11-9, 11-5), elle a dû puiser dans ses réserves pour enlever le dernier 13-11.
« Cette médaille vient prouver que les filles ont toujours eu leurs chances, mais qu’il leur manquait malgré tout un dernier sursaut pour conclure », explique encore Rajessen Desscann. Par contre, chez les garçons, Wassiim Gukhool a eu quelque peine à s’imposer (4-3). Le Seychellois Nicholas Esther lui a donné du fil à retordre, lui qui évoluait devant son public.
Dès le premier set, le Mauricien envoie un message (11-6), vite retourné par son adversaire (11-8). Les deux joueurs se rendent coup sur coup, mais c’est Esther qui maintient le rythme au troisième jeu, qu’il remporte d’ailleurs 12-10. À 2-1, il voit cependant Gukhool revenir au score (11-7, 2-2), puis se détacher (10-12). À 3-2, c’est au Seychellois de faire l’effort pour combler son retard et reprendre le dessus. « C’est là que Wassiim a montré sa force de caractère. Il est revenu, puis a pris le dessus sur un adversaire tenace ».
En effet, Gukhool maintient la cadence et mais perd le set suivant (8-11). Un dernier effort dans l’ultime jeu, remporté 12-10, offre une quatrième médaille d’or à Maurice. « Nous sommes entièrement satisfaits, parce que notre objectif était de faire mieux que 2008. Maintenant, nous allons nous concentrer sur la suite de notre préparation pour les JIOI 2015 », conclut Rajessen Desscann.