Avant l’avènement d’internet, il y avait… Clarel Betsy. Celui qui, de Paris, nous envoyait les nouvelles fraîches des stars qu’il côtoyait en Europe pour le magazine. Ces 25 ans, nous ne pouvions les marquer sans un texte de notre correspondant de Paris.
Week-End/Scope, magazine des loisirs, petite nièce du groupe Le Mauricien, voyait le jour avec aux commandes Jacques Rivet, Ahmad Salarbux, l’éternel Gaëtan Montenot à la technique et Alain Lanfray à la publicité.
Dès le numéro 1, votre serviteur entrait en scène. Depuis des années, des styles et des modes sont passés, et cela fait plaisir de voir son nom toujours affiché au générique, sous l’appellation “Correspondant à Paris”.
Scope a 25 ans. Oui, 25 ans pour s’adapter à toutes les modes, toutes les moeurs, toutes les tendances. Pour rester, pour longtemps encore, sous la houlette de Jacques Achille, LE weekly magazine, le must des foyers mauriciens. Scope s’est aujourd’hui adapté à son époque et à ses besoins avec son new-look formidablement géré. Nul doute qu’il détiendra et renfermera toujours ses lettres de noblesse et sa passion.
Je suis très ému, en venant dire Happy 25 à mes amis de la rédaction, avec une pensée toute spéciale pour mon ami et frère Ahmad Salarbux, Jacques Rivet, et Gérard Cateaux de Week-End. Vingt-cinq ans, un grand anniversaire.