La rencontre entre le Premier ministre, Navin Ramgoolam, et le leader de l’Opposition, Paul Bérenger, qui a eu lieu à Clarisse House jeudi, a été qualifié de « très bonne » par les deux leaders après quelque deux heures d’entretien.
« Ce fut une très bonne rencontre qui a duré deux heures », a fait comprendre le Premier ministre dans un communiqué diffusé dans l’après-midi de jeudi.
Paul Bérenger a déclaré la même chose à la presse à l’issue de la rencontre. « Ce fut une très bonne rencontre. Il reste encore quelques points à discuter. Nous nous rencontrerons à nouveau le 25 ou le 26 août au retour du Premier ministre de mission », a-t-il dit. Il compte faire un compte rendu de sa rencontre au comité central et au bureau politique de son parti samedi et lundi respectivement.
Le communiqué du bureau du Premier ministre précise que les deux personnalités ont abordé des sujets d’actualité dont le Sommet États-Unis/Afrique tenu la semaine dernière à Washington, le Sommet de la SADC (Southern African Development Community) qui se tiendra les 17 et 18 août au Zimbabwe et le Sommet de la Commission de l’océan Indien (COI) prévu le 23 de ce mois à Moroni.
Le secteur du transport a aussi été abordé. Le Premier ministre a profité de l’occasion pour préciser à nouveau qu’à aucun moment il n’a proposé une formule de cogestion par rapport à l’archipel des Chagos lors de ses rencontres à Washington. Le gouvernement mauricien continuera à déployer tous les efforts nécessaires pour permettre à Maurice d’exercer effectivement sa souveraineté sur les Chagos.
Au sujet de la question d’alliance entre le Parti travailliste et le Mouvement militant mauricien qui a été abordée par le Navin Ramgoolam et Paul Bérenger, le communiqué du PMO précise que « les discussions ont beaucoup avancé et il reste quelques points à peaufiner ».