Source : internet

La France, championne du monde en juillet, grimpe de six places pour prendre hier, et pour la première fois depuis mai 2002, la tête du classement des nations publié régulièrement par la FIFA, qui a changé de méthode de calcul. Les Bleus, septièmes avant leur sacre, profitent de la nouvelle méthode de calcul entrée en application en août pour devancer la Belgique, qui gagne une place, et le Brésil, qui en perd une. La Croatie, finaliste du Mondial 2018, bondit de 16 rangs pour prendre la 4e place.

La FIFA, qui observe que ce classement est “radicalement bouleversé par la Coupe du Monde et l’adoption d’un nouveau mode de calcul” note aussi la dégringolade de l’Allemagne qui était en tête avant la compétition reine, mais qui perd 14 rangs pour pointer désormais en 15e position, après son élimination dès la phase des poules. “Nous avons décidé d’amender un petit peu le calcul” du classement FIFA, établi chaque mois, pour “donner plus de poids aux matches officiels” avait expliqué en juin le président de l’instance internationale, Gianni Infantino, faisant alors le voeu que la nouvelle formule “sera un petit peu moins sujette aux critiques”.

La nouvelle formule de classement a été établie “par un groupe de spécialistes du sport et de statisticiens” et basée “sur la méthode de calcul Elo” expliquait alors la FIFA, selon qui cette nouvelle méthode de calcul devait “éviter de potentielles manipulations de classement et offrir à chaque équipe des opportunités équivalentes de grimper au classement”