Le Club Rotary de Port-Louis marque une nouvelle année de réalisation du projet Classes des Métiers dans des écoles ZEP de la capitale et de ses environs. Ce projet permet l’apprentissage en travaux de menuiserie et de création artistique. Une exposition des oeuvres réalisées en 2018 et une cérémonie de remise de certificats et de récompenses ont eu lieu ce mardi 30 octobre à la Hurrypersad Ramnarain Government School de Terre Rouge, en présence des responsables du Club Rotary de Port Louis – dont le président du Club pour l’année rotarienne 2018-2019, Ming Chen – et des responsables des deux écoles participantes, ainsi que de représentants des sponsors de ce projet. 

Une centaine d’élèves de Std V et Std VI des écoles primaires Elsie Prele G. S.de Sainte-Croix et Hurrypersad Ramnarain G. S. de Terre-Rouge ont bénéficié du programme Classes des Métiers au cours de l’année 2018. Près d’un millier d’enfants de quelques écoles ZEP de la région de Port-Louis ont suivi ces Classes des Métiers, qui ont eu lieu sans interruption depuis 2010 pendant les trimestres d’études grâce à un budget annuel de Rs 200 000 par école et à la participation active des responsables de ces écoles et des formateurs.

Tous les élèves ont reçu un certificat de participation du Club Rotary de Port-Louis. Deux prix spéciaux ont été remis. Netri Khurug de l’école Elsie Presle G. S. a reçu celui du « Best woodwork ». Eshika Jugroop a reçu le prix du « Best Artwork and creativity ». La meilleure classe de cette année 2018 est celle de l’école Hurrypersad Ramnarain G. S, pour les travaux en « woodwork ». Mené et organisé par le Vocational Service Committee du Club Rotary de Port-Louis, ce programme a pour but de former et de motiver des enfants scolarisés dans certaines écoles ZEP de la capitale. 

L’objectif est de permettre à des écoliers fréquentant les écoles ZEP frappées par un taux d’absentéisme élevé et un taux de réussite académique très faible, de développer des compétences créatives qui peuvent motiver l’apprentissage, l’instruction et la discipline. Grâce à ce programme, ils bénéficient aussi d’un encadrement entre la fin des cours académiques et la fin d’après-midi, en étant ainsi moins exposés à l’oisiveté. Cet encadrement vise aussi à limiter les risques de dérive chez des enfants qui vivent parfois dans un contexte social et familial difficile et qui présente des risques. Les cours ont lieu après les heures de classe, dans des salles spécialement aménagées dans les écoles concernées. La première école à accueillir ce programme a été la Nicolay G. S. Il a ensuite été étendu à l’école Elsie Prele G. S.de Ste Croix, et l’école Guy Rozemont G. S.de Tranquebar (de 2011 à 2015). Pour l’année 2018, les écoles Elsie Prele G. S.et H. Ramnarain G. S.ont accueilli ce programme.