Les ballerines s’immobilisent et tiennent la pose tandis que le prince et Odette entament leurs variations. Somptueuse représentation du Lac des cygnes donnée par le Classical Russian Ballet, le vendredi 20 septembre au J&J Auditorium. Œuvre populaire et ballet le plus joué au monde, un siècle après sa création par Piotr Ilitch Tchaïkovski.
Ce compositeur révolutionne l’approche de la musique classique avec des mélodies sublimes. Il faudra cependant attendre dix-neuf ans pour que cette création donne lieu à une première chorégraphie, signée Marius Petipa (1895).
Dans ce ballet en deux actes, les danseurs décrivent le fol amour du prince Siegfried pour la princesse Odette, condamnée par le sorcier Von Rothbart à se transformer en cygne le jour et à redevenir femme la nuit. Le jeune Siegfried fera tout ce qui est en son pouvoir pour briser le sortilège en voulant se marier avec Odette.
Mais lors d’un bal au palais, le prince avoue un amour inconditionnel au sosie d’Odette, sans le savoir. Il danse donc avec le cygne noir, qui s’avère être la fille du sorcier Von Rothbart, et annonce leur mariage à la cour, au grand dam de sa véritable promise.
Entre duos romantiques des protagonistes et chorégraphies enlevées, se succèdent danse vénitienne, pas espagnol, mazurka… Le tout interprété dans une atmosphère énigmatique et éthérée. Les danses sont exécutées dans des mouvements raffinés et avec une énergie qui les rend captivantes. L’élégance, la discipline des alignements et l’harmonie d’ensemble caractérisent la prestation.
La magie propre de ce ballet tient à sa géométrie du mystère et du chagrin. Dans la version interprétée au J&J Auditorium, la scène de la mort du cygne, un sommet de la danse classique, n’a pas suscité l’intensité dramatique que l’on pouvait espérer d’une telle pièce du répertoire. On retiendra cependant l’intense engagement physique des danseurs du Classical Russian Ballet, dont la venue à Maurice est à mettre à l’actif d’Events in Style. Sans qui Le Lac des cygnes, pour nombre de Mauriciens, se limiterait au film Black Swan.