Clifford, 23 ans, est un cambrioleur. Depuis quelques années, il survit en commettant des petits larcins. Ne pouvant travailler en raison d’une blessure au genou, il s’est résolu à suivre cette voie peu valorisante, avec laquelle il arrive à s’en sortir tant bien que mal.
“Tou le zour, mo mars marse pou get enn kou si mo kapav gagn enn trasman. Samem mo rol”, confie-t-il, sans état d’âme. Se présentant à nous vêtu d’habits de fortune, avec un pantalon déchiré, des chaussures trouées et un vieux t-shirt posé sur les épaules, il a l’air de quelqu’un qui n’a pas beaucoup dormi. “Mo bizin trase aswar, lizour mo al get gete ki mo kapav trouve pou kokin apre”, dit-il.