Quand Richard Baret attaque, ça fait toujours mal. Il l’a prouvé plusieurs fois pendant le Tour de Maurice. Normal : avec quatre Tours dans les jambes, il sait se faire respecter. C’est sans conteste qu’il a été élu coureur le plus combatif du Tour à l’issue de l’étape d’hier.
Richard Baret n’a aucun regret, il termine troisième, et avec le maillot de la combativité en prime. On se demande comment il tient la route, avec ses 47 ans bien sonnés. Mais lui ne veut pas confier son secret.
Quand il est parti dans la quatrième étape, c’était surtout pour rappeler au peloton qu’il était encore là. Et puis, il a aussi un statut à faire valoir : celui de quadruple vainqueur du Tour. Sur les 23 dernières éditions du Tour de Maurice, il n’en a manqué que quatre. L’année dernière, il été récompensé par le comité organisateur. Gageons qu’il sera encore là l’année prochaine.