Jeremy Villeneuve (n°20) n’a pu soutenir la comparaison en milieu de terrain au match aller

Le match aller qui a opposé le Club M à Sao Tomé et Principe, hier au stade Anjalay, pour le compte des préliminaires de la Coupe d’Afrique des Nations 2021 (Cameroun), n’a pas été de tout repos pour les locaux. Face à des Santoméens sans complexe, la sélection mauricienne a été amorphe sur l’ensemble de la partie, concédant une défaite 1-3 qui pourrait s’avérer insurmontable au retour dimanche prochain.

Les matches se suivent et se ressemblent, le sceptre de la défaite ne quittant plus le Club M. Alors que sur le papier la bande à Akbar Patel présentait les meilleurs atouts en son sein — des statistiques en sa faveur avec plus de cinq rencontres disputées cette année contre trois à son adversaire du jour, un plus grand nombre de joueurs expérimentés (expatriés) et un meilleur vécu au plan continental —, les footballeurs mauriciens ont déçu la poignée de supporteurs venus les encourager.

Face à une nation classée 190e au classement FIFA, les Mauriciens (161e actuel) pensaient avoir fait le plus difficile en ouvrant le score dès la 19e minute par l’entremise de leur milieu Kevin Perticots. Toutefois, malgré ce mince acquis, les locaux se sont reposés sur leurs lauriers. Ils devaient le payer cash. Avant même la fin de la première période, l’attaquant des vert et jaune Luis Leal Dos Anjos, qui évolue en Argentine avec le club Newell’s Old Boys, allait remettre les pendules à l’heure.

Au retour des vestiaires, les quelques tentatives du Club M auront finalement été infructueuses. Par contre, leur adversaire semblait contrôler tranquillement le match et en l’espace de quatre minutes, les Santoméens allaient être décisifs. À la 61e, ce même Leal Dos Anjos se signalait par un deuxième but, suivi dans la foulée (65e) de son coéquipier Ludgerio Santiago. La messe était alors dite. La bande à Patel s’inclinait 1-3.

Après ce (nouveau) revers, la qualification semble compliquée pour les coéquipiers de Kevin Jean Louis dans quatre jours. Le Club M est condamné à la victoire avec une marge de trois buts pour espérer avancer et former le groupe C qualificatif et très compétitif aux côtés des redoutables Ghana, Afrique du Sud et Soudan.

Le Club M met le cap vers Sao Tomé et Principe en début d’après-midi.

Feuille de match

CLUB M : Kevin Jean Louis (C), Damien Balisson, Marco Dorza, Walter St Martin (Emmanuel Vincent 45e), Francis Rasolofonirina, Fabrice Augustin, Andy Sophie (Adrien François 75e), Kevin Bru, Kevin Perticots, Stephan Nabab (Ashley Nazira 55e), Jérémy Villeneuve

Substituts non-utilisés : Mervyn Jocelyn, Kerlson Agathe, Désiré Patate, Ashley Oomajee

Avertissement : Andy Sophie 37e

Buts : Kevin Perticots 19e

Entraîneur : Akbar Patel

Sao-Tome et Principe : Aldair Cravid de Almeida, Viegas, Edley Pereira, Leonildo Goncalves, Aldair Cruz Dos Santos (Eduardo Assuncao 68e), Paulo Lima, Joazhifel Da Cruz, Luis Leal Dos Anjos, Quieta Fernandes-Soares, Dilson Neves, Ludgerio Santiago

Substituts non-utilisés : Jakson Da Trinidade, Lima Sacramento-Eusebio, Jeecimilson Lima Tati, Carlos Ramos

Avertissements : Ludgerio Santiago 64e, Eduardo Assuncao 73e

Buts : Luis Leal Dos Anjos (44e, 61e), Ludgerio Santiago 65e

Entraîneur : Clement Gustave Nyoumba

VITE DIT

Akbar Patel (sélectionneur Club M) :  « L’équipe na pas joué comme je le voulais »

« Nous sommes passés complètement à côté du match. La défense était fébrile et l’équipe n’a pas joué comme je le voulais. Les transitions de ballon n’ont pas été de qualité dans les actions offensives et cela démontre que la concentration était absente. Le match retour sera difficile compte tenu du score d’aujourd’hui (hier). Je suis très déçu de la performance du groupe »

Clement Gustave Nyoumba (entraîneur Sao Tome et Principe) :  « La qualification n’est pas acquise »

« La qualification n’est pas acquise, car nous avons encore un match retour à jouer. On devra garder la même dynamique à la maison si nous voulons atteindre le prochain tour. Maurice a bien débuté la rencontre, mais dès que nous avons compris la tactique de l’entraîneur, cela a été plus facile pour nous. »