Footballeur au sein de la sélection nationale aux 1ers Jeux des îles à la Réunion, ministre aux 8es Jeux des îles aux Seychelles, Devanand Ritoo galvanise le Club Maurice à l’approche de l’échéance de Mahé. « Nous avons placé la barre haut. Personne n’a droit à l’erreur. Personne ne peut dévier de notre objectif », martèle le ministre des Sports.
Devanand Ritoo reste confiant en ses troupes capables de réussir des performances exceptionnelles et ramener un chapelet de médailles dans les douze disciplines (y compris le handisport) à l’affiche de ces Jeux. « Le Club Maurice part aux Seychelles pour ramener une cinquantaine de médailles d’or dans ses valises. Nous allons faire mieux que 2007. Il faut garder l’attention focalisée sur nos visées. Faire face à nos responsabilités, prendre l’engagement ferme envers la nation mauricienne de faire le plein de médailles et être à la hauteur de nos espérances et des investissements consentis. »
Pour Ritoo, la balle est désormais dans le camp des sportifs. Après le sérieux, la rigueur et le professionnalisme démontré pendant la préparation, cap sur les Seychelles avec l’état d’esprit de champions capables à tout moment de faire preuve de courage, de dépassement de soi. « Avec les Rs 88M investies uniquement cette année pour vous encadrer et vous offrir les facilités requises et voulues, il est important de démontrer qu’on a eu raison de croire en votre potentiel. »
À Mahé, outre le nouveau cash prize scheme en vigueur en mai dernier, une somme supplémentaire sera apportée à travers la contribution du Club Maurice. Ainsi, pour chaque médaille d’or ramenée dans les sports individuels, la récompense totale sera de Rs 30 000 (Rs 23 000 du cash prize scheme et Rs 7 000 de Club Maurice) alors que dans les sports collectifs le médaillé d’or aura droit à Rs 20 000 (Rs 15 000+Rs 5 000).
« Nous voulons à travers cette démarche exceptionnelle motiver davantage les sportifs, mais aussi et surtout revaloriser leurs efforts pour le pays. Nous irons ensemble pour gagner le pari de Mahé ! »