Le Club Maurice entre dans une phase importante de sa mutation annoncée depuis le vendredi 2 décembre après la réunion entre le MJS et les fédérations à la municipalité de Port-Louis. C’est le moins qu’on puisse dire puisque selon son président, Giandev Moteea, un «modus operandi» est en passe d’être trouvé afin de donner la possibilité au Club Maurice d’aider financièrement les fédérations à travers les athlètes. Dans ce contexte, les fédérations recevront, dans les jours à venir, un courrier du Club Maurice pour leur informer de cette nouvelle opportunité de financement. Cependant, ces mêmes fédérations qui veulent en tirer profit de cette nouvelle situation financière doivent venir de l’avant avec un plan de 4 ans, sous un projet désormais connu comme «Road To 2015». Année des prochains Jeux des Iles de l’océan Indien.
«Road To 2015 n’est pas un concept nouveau. Comme pour toutes les structures moderne, il y a une période où un projet commence et une période pour sa fin. Nous venons de terminer le cycle des JIOI 2011 et nous commençons ceux de 2015 pour les Jeux de la Réunion. Face à la demande du ministre pour venir en aide aux fédérations, nous avons, au sein de notre comité, regardé  les possibilités qui existent pour aider financièrement ces fédérations sans que nous nous égarons de nos objectifs établis dans nos statuts», avance à Week-End, Giandev Moteea.
Ce dernier souligne que Road To 2015 est mis en place dans le seul but d’aider les fédérations à avoir «d’abord un plan de travail beaucoup plus élaboré  par rapport aux 10es JIOI et aussi afin de permettre une plus longue préparation pour les JIOI», rappelle le président du Club Maurice.