L’enjeu n’est pas énorme, mais le Club M version Didier Six sera suivi avec intérêt particulier lorsqu’il jouera en amical, demain à 15h30 au New George V, contre une équipe composée de joueurs étrangers évoluant dans le championnat professionnel, la Barclays Mauritius Premier League.
Le premier test du Club M sous l’ère professionnelle suscite de la curiosité car d’aucuns espèrent pouvoir jauger l’impact du changement au plus haut niveau du football local, et de l’embauche d’un sélectionneur national et d’un encadrement technique remanié.
L’effectif présenté demain comprend un nouvel élément, en l’occurrence le robuste attaquant Jonathan Justin, qui exerce en quatrième division française. « C’est une occasion pour moi de jouer avec Maurice. J’espère être à la hauteur », a déclaré le jeune homme de 24 ans, qui défend les couleurs de Balma.
Mais Didier Six a prévenu que les portes du Club M restent grandes ouvertes jusqu’à l’échéance des 9es Jeux des îles de l’océan Indien, où l’objectif est de remporter la médaille d’or.
Pour préparer le match de demain, les joueurs retenus sont en camp d’entraînement résidentiel de trois jours depuis jeudi. Le sélectionneur national veut créer un groupe cohérent et soudé. « Les plus performants seront appelés à intégrer l’équipe. Ce qui veut dire qu’il n’y aura pas de place réservée et cela imposera que les joueurs donnent le meilleur d’eux-mêmes jusqu’aux Jeux des îles », indique le sélectionneur.
Les expatriés, les frères Kevin et Jonathan Bru, sans compter Wesley Saïb et Lindsay Rose, sont dans le collimateur de Didier Six pour les prochaines compétitions, notamment la Cosafa Cup en mai en Afrique du Sud.
En ce qui concerne le match contre les étrangers, ce sera l’occasion pour Didier Six de mettre en place son style de jeu et de voir comment réagiront ses protégés. Bref, le Club M devra convaincre pour sa première apparition 2015 face à l’équipe des étrangers, placée sous la direction de Joe Tshupula, qui peut taquiner les Mauriciens avec ses joueurs venus du Ghana, des Comores, de Madagascar, de Côte d’Ivoire, d’Afrique du Sud et du Nigeria.