La cérémonie de passation de service samedi au Cercle de Rose-Hill a vu la reconduction de Marylynn Ramiah à la présidence du Lions Club de Moka. Lors de son discours d’acceptation, elle dit avoir mis sa présidence sous la devise « oeuvrer dans la tolérance et le respect ».
« Aujourd’hui j’accepte officiellement la présidence du club pour l’année 2012/2013 avec pour devise “oeuvrer dans la tolérance et le respect”. Je remercie le conseil d’administration du club pour la confiance renouvelée et de me donner l’opportunité de continuer mes projets pour l’année 2011/2012. Mon année sera une année de continuation pour les projets déjà commencés et les activités pérennes », a déclaré Marylynn Ramiah.
Elle a avoué avoir dans un premier temps pensé à rejeter l’offre du conseil d’administration de reprendre cette présidence. « Ma première réaction a été de dire “non, pas question”, parce que je voulais reprendre le rythme normal de ma vie. Mais après m’être assurée du support de tous les membres, j’ai accepté. C’est un défi, un grand défi même », a-t-elle expliqué.
« Pour nous Lions, lorsqu’il s’agit de relever des défis, notre réponse est simple : nous servons… J’ai finalement réalisé qu’une deuxième année me ferait du bien parce qu’une année ne suffit pas pour tout accomplir. Pour certains projets il faut prendre plus de temps pour les concrétiser », a ajouté Marylynn Ramiah.
Par exemple, l’accréditation de la Corporate Social Responsibility (CSR) que le Lions Club de Moka a obtenue en octobre dernier est un tournant dans l’histoire du club, a affirmé la présidente. « Elle nous donne la possibilité d’avoir une autre vision. Elle nous permet de nous embarquer sur des projets d’envergure dans des régions défavorisées, de voir grand et d’être plus visible sur le terrain », a-t-elle élaboré.
Autre projet qui lui tient à coeur : l’intronisation de nouveaux aspirants. « Nous espérons pouvoir atteindre l’objectif de croissance qu’on attend de nous », a-t-elle expliqué.
L’accent sera aussi mis sur la formation sous cette nouvelle présidence de Marylynn Ramiah. « La formation est un outil très important pour préparer les membres à s’engager et assumer des responsabilités à des plus hauts niveaux et aussi à préparer les présidents de demain », a-t-elle affirmé avant de présenter son bureau pour l’exercice 2012/20123 et retracer l’histoire du Lions Club de Moka (voir encadré).