Maurice aura l’honneur d’accueillir pour la première fois, l’année prochaine, le 29e Congrès des secrétaires généraux des comités nationaux olympiques d’Afrique (CNOA). C’est ce qui a été, entre autres, conclu lors de ce même congrès qui siégeait mercredi et jeudi dernier à Bamako au Mali et auquel participait Vivian Gungaram, secrétaire général du Comité olympique mauricien.
Il est fort probable que le prochain sommet se tiendra vers fin octobre-début novembre 2012 à Maurice après les Jeux Olympiques de Londres, estime Vivian Gungaram. « Cette période est jugée la plus appropriée car elle arrive avant la période touristique où la connexion aérienne sur Maurice est plus difficile », explique-t-il.
Vivian Gungaram s’était rendu à Bamako le 15 novembre précédant le président du Comité olympique mauricien (COM), Philippe Hao Thyn Voon, qui l’a rejoint jeudi dernier, jour où Maurice fut désignée organisatrice du prochain sommet.
Le vote figurait en dernier item sur l’agenda, précise Vivian Gungaram. Tout s’est joué sur place quand il fut demandé aux représentants des 50 pays africains présents de désigner celui qui allait accueillir la 29e session. Le Maroc, le Rwanda et Maurice se portèrent alors candidats et chaque secrétaire général du CNO de ces trois pays eut dix minutes pour effectuer la présentation de son dossier, soit Mustapha Zehri (Maroc), Parfait Buzabizna (Rwanda) et notre compatriote. Et c’est ainsi que Maurice recueillit 31 voix contre 11 au Rwanda et 7 au Maroc sur un nombre de 49 pays votants, contre une abstention.
Durant son exposé, Vivian Gungaram avança comme arguments la stabilité politique, la sécurité diplomatique, la capacité organisationnelle de Maurice et la capacité d’accommodation et le service de qualité offert par les hôtels à Maurice. « On nous a donné un jour d’avance pour préparer notre présentation. Nous allons accueillir une forte délégation composée de 150 personnes de la famille olympique africaine, du CIO, de la Solidarité Olympique et de la presse étrangère. »
Le 29e Congrès surviendra à un moment où les 53 pays africains membres du CIO se rassemblent comme, c’est le cas chaque année, pour passer en revue les événements prévus durant la prochaine olympiade. À Maurice, l’année prochaine, trois événements phares retiendront ainsi l’attention. « Il y aura premièrement la présentation des Jeux d’Afrique Jeunes prévus au Botswana en 2014. Puis les Jeux d’Afrique 2015 au Congo-Brazzaville. Et enfin les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016 (Brésil). Les membres du comité d’organisation de ces trois événements seront présents à Maurice pour une présentation », assure Vivian Gungaram.
À Bamako, les membres du comité d’organisation des Jeux Olympiques de Londres 2012 étaient présents pour une présentation de l’événement.
Notons que c’est l’Association des Comités nationaux olympiques africains (ACNOA) qui prendra à sa charge plus de 95% des dépenses du 29e Congrès des secrétaires généraux des CNO africains.