L’Union of Bus Industry Workers (UBIW) a dénoncé hier, par la voix de Sada Bungaroo, la compétition farouche qui a lieu présentement entre la Corporation Nationale de Transport (CNT) et les opérateurs privés à qui certaines lignes de la CNT ont été octroyées depuis peu. « Il y a eu de nombreux incidents dans le passé entre ces deux opérateurs. Il y a même eu mort d’homme. C’est grave ce qui est en train de se passer », a-t-il soutenu.
La National Transport Authority (NTA), soutient Sada Bungaroo, a mené un survey sur les lignes opérées par la CNT et n’a trouvé aucun dysfonctionnement. Il a maintenu que la CNT dispose encore de la capacité de desservir ses routes et qu’« il lui faut seulement revoir son système de gestion ». « Il faut de bonne volonté pour pouvoir opérer la CNT. Si quelqu’un ne fait pas son travail convenablement, on doit prendre des mesures disciplinaires contre lui », a-t-il déclaré. M. Bungaroo a poursuivi pour dire que la CNT a besoin de nouveaux autobus dans les plus brefs délais. « Les travailleurs ne sont pas intéressés par les procédures ou le mode de paiement. Ils veulent des autobus pour travailler, le public voyageur aussi ».
Concernant les négociations salariales, Alain Kistnen, autre dirigeant de l’UBIW, a mis en garde les ministres Shakeel Mohamed et Anil Bachoo contre le retard accumulé lors de ces négociations. « Nous n’accepterons pas que les choses traînent. Que la CNT présente les chiffres, s’agissant des revenus, des dépenses et des subventions. Qu’on vienne nous les expliquer lors de la prochaine réunion le 17 juillet », a-t-il affirmé.
Lors de cette conférence de presse, il a aussi été question d’une demande d’augmentation de salaires de l’ordre de 45% pour compenser la perte du pouvoir d’achat des travailleurs de 2008 à ce jour. Comparant les salaires parmi une même catégorie d’employés de la CNT, en l’occurrence les chauffeurs, les intervenants ont indiqué que celui qui conduit la voiture du General Manager touche Rs 20 680 par mois alors qu’un chauffeur d’autobus touche Rs 10 800 après 33 années de service.