Le ministre du Travail rencontrera cet après-midi les représentants syndicaux du Transport à la Victoria House, Port-Louis, en vue de la reprise des négociations salariales. Shakeel Mohamed informera les employés de la Corporation Nationale de Transport (CNT) si la proposition totale de 30 % sur trois ans a été retenue par le gouvernement. Les syndicats concernés décideront de la marche à suivre ce soir au Tamil Hall, Vacoas.
15 % pour la première année et 7,5 % pour la deuxième et troisième année. C’est ce qu’ont proposé les syndicalistes mercredi dernier lors des négociations collectives tenues au premier étage du ministère du Travail à la Victoria House, Port-Louis. Des pourcentages d’augmentation raisonnables, disent les représentants syndicaux.
Cependant, au ministère du Travail, un autre son de cloche se fait entendre. Lors d’un point de presse mercredi, le ministre du Travail, Shakeel Mohamed, a soutenu que « toute augmentation salariale ne se fera pas au détriment des consommateurs par rapport à la hausse du ticket d’autobus ou encore de la perte d’emploi des employés de ce secteur ». Le gouvernement avait proposé, lui, une hausse salariale de 15%, soit 11 % pour la première année suivie de 2 % pour les deuxième et troisième année. Mais les représentants syndicaux ont rejeté cette proposition.
Cet après-midi, le gouvernement fera entendre sa voix sur la proposition du corps syndical. La rencontre était prévue à 15 h au siège du ministère. La seule certitude en la conjoncture : la hausse salariale se situera dans la fourchette 15-30%. Cette consultation ne tiendra toutefois pas compte des propositions du National Remuneration Board (NRB), qui devait se réunir aujourd’hui à 12 h 30. « Nous avons des revendications propres à la CNT. Ce que nous proposons n’aura aucun lien avec ce que propose le NRB », a indiqué Reeaz Chuttoo, secrétaire de la Confédération des Travailleurs du Secteur Privé (CTSP) et actif dans les revendications salariales des employés de la CNT. Ces derniers sont pour leur part conviés au Tamil Hall ce soir à Vacoas en vue de prendre connaissance de la décision gouvernementale à ce sujet et décider de la marche à suivre.
Rappelons que les négociations entre le ministre du Travail et les représentants syndicaux de la CNT portent uniquement sur l’augmentation salariale.