Deux séances d’interrogatoire « High Profile » se déroulent simultanément depuis ce matin au QG du Central CID. A la suite d’une déposition consignée par le vice-Premier ministre et ministre de l’Infrastructure publique Anil Bachoo, l’ancien Chairman de la Corporation Nationale de Transport (CNT) Ashwin Dookun est interrogé depuis ce matin par des limiers du CCID au sujet de ses déclarations à la presse, jugées « diffamatoires » à l’encontre du n° 4 du gouvernement. Dans un autre ordre d’idées, le CCID boucle l’enquête au sujet des Joint Accounts avec des dépôts initiaux de Rs 5 millions à la Mauritius Commercial Bank (MCB). Le Chief Executive (Banking) de la MCB, Anthony Withers, est entendu depuis ce matin sur la décision de la banque de remettre à Vanessa Brown la gestion de ces comptes conjoints au préjudice de Michèle Tsang Ping, l’une des cosignataires de ces comptes bancaires, au décès de Patricia Smith, le 11 août 2011.
L’ancien président du conseil d’administration de la CNT, Ashwin Dookun – qui a retenu les services de Me Ritesh Sumputh –, est en effet interrogé depuis ce matin au sujet de ses commentaires et déclarations contre Anil Bachoo en tant que ministre responsable de la CNT.L’ancien Chairman de la compagnie de transport avait rendu le ministre responsable de tous les maux affectant la CNT, principalement dans le sillage du dramatique accident ayant coûté la vie à dix passagers d’un autobus de la BlueLine le 3 mai dernier à Sorèze.
A la mi-journée, très peu d’indications ont filtré au sujet de la décision que pourrait entériner le CCID à la fin de la séance d’interrogatoire d’Ashwin Dookun. L’homme est entendu sous la charge d’une accusation de diffamation criminelle et de diffusion de fausses nouvelles. Avant de convoquer l’ancien Chairman de la CNT, la police avait entendu les journalistes qui avaient reproduit les propos incriminés.