A l’issue de discussions entre le ministre du Travail, la CNT et les syndicats, faisant suite à la grève des travailleurs du transport en juin de l’année dernière, il avait été convenu qu’un rapport du NRB sortirait en décembre. Ce rapport n’est toujours pas disponible alors qu’on est en janvier, déplorent les syndicalistes.  
L’année dernière, le ministre du Travail Shakeel Mohamed avait promis aux travailleurs du transport qu’un rapport du NRB sortirait en décembre. La tension qui régnait à la Corporation nationale de transport (CNT) s’était alors estompée. Or, décembre a passé et les syndicalistes n’ont toujours pas vu la couleur du rapport. « Pour le moment, nous n’avons eu aucune réponse du ministère du Travail. Après toutes les déclarations du ministre à la presse, il n’y a toujours rien de concret », déclare Reeaz Chuttoo, négociateur des travailleurs de la CNT.
Pour Poomindra Letchanna, représentant de la Transport Industry Workers Union (TIWU), le ministre « pe less nou rapor dormi ».
Par ailleurs, relèvent les syndicats, aucune décision n’a été prise en ce qui concerne les travailleurs de la CNT qui tombent sous le PRB. « Ceux qui tombent sous la catégorie du PRB sont toujours là. Pourquoi ne pas mettre tout le monde sous le PRB ? Ce serait plus facile pour le gouvernement », estime M. Letchanna.  Et de soutenir que si la CNT en est là, « c’est parce que l’autorité a mal géré les finances de la corporation ».
Par ailleurs, la TIWU s’interroge sur l’avenir des travailleurs du transport. « Qu’en est-il de notre sécurité d’emploi, surtout que le métro léger viendra bientôt à Maurice. Nous avons besoin de garanties ». La TIWU dit attendre la réponse et la collaboration du ministère du Travail.