La St-Valentin est une fête bénie pour certains commerces. Fleuristes, magasins et restaurants, entre autres, mettront les bouchées doubles pour capitaliser sur cette fête qui, au fil des années, est devenue une poule aux oeufs d’or. Avec la complicité du public, qui se prêtera au jeu…
Il ne faut pas se leurrer : la St-Valentin est devenue une occasion exceptionnelle pour les fleuristes. De l’aveu d’un fleuriste, sa recette du 14 février oscillera entre Rs 20,000 et Rs 25,000, environ 20 à 25 fois sa recette moyenne quotidienne. Il va sans dire qu’il mettra les bouchés doubles pendant ces quelques jours pour en profiter au maximum. Ce même fleuriste nous confie qu’il compte vendre entre 800 à 1,000 roses le jour de la fête. Le 14 février, il ouvrira ses portes à 6h30 et fermera aux alentours de 21h, loin des huit heures de travail quotidien auquel il est habitué. Bref, la St-Valentin sera une vraie aubaine pour un commerce où la concurrence est rude et dans un marché qui jongle entre les bas-fonds et les sommets chaque jour.