S’il y a une personne qui sera sur la brèche à partir d’aujourd’hui, c’est bien le maire du Village des Jeux. Pour cause, la première délégation qui va commencer à déposer ses bagages sur l’île Persévérance, où a été construit le Village, se trouve être celle des Seychelles, forte de 375 personnes. Cette première arrivée ne peut que mettre la pression sur celui dont la fonction est la vitrine des Jeux. On dit que si le Village fonctionne convenablement, tout fonctionne comme sur des roulettes. L’arrivée de ses compatriote sera sans aucun doute le première teste grandeur nature pour Colin Quatre.
Au Mauricien avec qui il s’est entretenu hier matin avant la réunion des chefs de mission, il a assuré que son équipe et lui sont prêts pour le début de l’aventure. « Mais hormis quelques menus détails qui prennent du temps, comme l’installation des rideaux ou des draps, tout est sont contrôle. Les 276 unités sont déjà pourvues de toutes les aménités nécessaires, comme cela a discuté et montré aux membres du CIJ lors de la dernière réunion », souligne d’emblée le maire du Village.
Cependant, sur le visage de celui qui fut en 1993 adjoint au Commissaire des Jeux, on constate que la pression est déjà là. Entre les sollicitations et les réunions, Colin Quatre a un agenda pour le moins démentiel. « Les choses bougent dans toutes les directions, d’autant qu’à un moment nous aurons à gérer quatre pays en même temps. Mais je crois dans le professionnalisme de mon équipe », déclare-t-il.
La grosse satisfaction de ce dernier pour l’heure est que son Village fonctionne, mais il est surtout présentable. « Tous les aménagements qui étaient nécessaires ont été faits. Les routes d’accès à l’intérieur du Village, comme la route qui donne accès au restaurant, sont opérationnelles. Les clôtures métalliques sont installées, de même que les aménagements environnementaux qui sont en train d’être améliorés », explique notre interlocutuer.
Reste pour le maire à organiser la vie quotidienne au Village des Jeux, et pour cela, Colin Quatre nous rappelle qu’une équipe d’animation travaille sur ce projet. «A priori, il ne devrait pas avoir de problème. Mais vous savez plus que moi qu’il n’est jamais facile de gérer une structure comme un Village des Jeux. Je suis néanmoins confiant que nous allons pouvoir donner le meilleur de nous-mêmes », conclut-il.
___________________________________________________________________________
Du wifi, mais payant
On sait que les Seychelles ne sont pas encore à la pointe de la technologie en ce qu’il s’agit des connexions internet, n’étant pas encore reliés au câble SAFE. Mais conscient qu’internet fait partie de la vie des athlètes, le comité d’organisation seychellois a fait les arrangements nécessaires pour que le Village des Jeux soit doté d’un système de connexion wifi. Cependant, ce service ne sera pas gratuit. Il faudra payer pour être connecté, mais pour l’heure personne n’était en mesure de nous dire combien il faudra débourser.
Descann et Janoo à la Football House
Contrairement à ce qu’on pensait, les chefs de mission des sept îles participantes aux JIOI n’ont pas été installés au Village des Jeux à leur arrivée aux Seychelles samedi. C’est ainsi que le chef de mission pour Maurice, Rajen Descann, ainsi que Zamir Janoo, responsable de l’équipe masculine du Club Maurice, ont été logés à la Football House jusqu’à hier. C’est dans la journée d’aujourd’hui que les deux Mauriciens ont bougé vers l’île Persévérance.