Colin Quatre, le maire du Village des 8es Jeux des îles de l’océan Indien, n’est pas à sa première expérience à l’île Persévérance. En 2008, il était le maître des lieux lors des Jeux de la CJSOI.
Le Village des Jeux est au complet aujourd’hui. Comment la vie s’y organise-t-elle ?
Tout semble fonctionner normalement et à notre satisfaction, sauf quelques petits problèmes de réglages à éliminer. Sinon, nous avons aujourd’hui 2 000 personnes qui sont déjà logées au Village des Jeux sur l’île Persévérance. On a eu une période d’adaptation depuis mardi quand nos premiers invités sont arrivés, et durant les derniers jours nous avons tenté de trouver des solutions à tous les petits détails qui peuvent rendent la vie difficile au Village. Je peux dire qu’à quelques heures de l’ouverture officielle des Jeux, je suis heureux de voir que tout le monde affiche la sérénité.
Au niveau des habitations, comment sont réparties les différentes délégations au Village ?
Nous avons 276 appartements qui constituent 138 bâtiments. On a des appartements de deux et trois chambres. Neuf personnes sont logées dans les appartements de trois chambres, alors que sept habitent ceux de deux chambres. Nous avons aussi des chambres additionnelles que nous avons réservées au cas où le besoin se fait sentir pour des raisons techniques.
Précisément, en parlant de problèmes techniques, bon nombre d’athlètes se sont plaints ces derniers jours…
Oui, je suis très au courant de leurs doléances. On a immédiatement pris les mesures pour corriger ces petits défauts techniques. Ces blocs d’appartements sont neufs et ces délégations sont les premiers locataires à y habiter. Vous savez bien que dans n’importe quelle nouvelle construction on rencontre de petits problèmes comme les fuites d’eau ou des défauts dans les portes. Mais je vous rassure : tout est mis en place pour régler ces problèmes. D’ailleurs, la société qui est responsable de la maintenance dans le Village travaille déjà sur ces cas. Je peux vous dire que nous portons une attention particulière à tous ces petits détails qui peuvent déranger nos invités.
Les Seychelles traversent une période de longue sécheresse. Et l’eau n’est pas un souci chez vos locataires qui sont bien servis…
Effectivement. Nous avons pris les dispositions nécessaires. Pour l’eau potable, mon équipe distribue trois litres d’eau quotidiennement à chaque invité du Village, ce qui nous fait un total de 6 000 litres par jour. Je peux vous annoncer que j’ai 100 000 litres en stock. Donc, de ce côté, pas de problème à prévoir. En ce qui concerne l’eau courante pour tout autre usage, elle est disponible dans chaque appartement à travers le système normal d’adduction d’eau. On a aussi une station de dessalement prête à pallier toute défection au cas où la fourniture normale arrive à être insuffisante.
La restauration a toujours été une source de préoccupation des délégations sur place. Mahé sera une exception ?
Nous n’avons pas de problèmes majeurs de ce côté, mais dans tous les Jeux, on a une période d’adaptation. Le service de restauration a travaillé dur ces derniers jours afin d’offrir la meilleure qualité et sans retard. C’est vrai aussi que nous avons 6 000 repas à préparer et à servir chaque jour en tenant compte du petit-déjeuner. Nous sommes confiants que tout se déroulera sans incident. Nous demandons aux chefs de délégation de nous préciser les personnes qui sont allergiques à certains aliments, ou d’autres qui ont des régimes particuliers. Dans l’ensemble, je suis certain que tous nos invités seront bien nourris jusqu’à la fin des Jeux.
On a aussi constaté que la chaleur constitue un sérieux handicap dans le Village, surtout le soir. À tel point que la délégation maldivienne a décidé de doter ses chambres de ventilateurs à ses frais…
C’est vrai que la chaleur peut être un souci pour nos invités étrangers. Nous ne voyons aucun inconvénient à ce qu’une délégation ou une autre se dote de moyen de ventilation. Nous sommes très flexibles dessus.
Qu’avez-vous prévu comme animation au Village pour cimenter cet esprit de partage parmi les athlètes ?
Nous avons un programme très intéressant pour l’animation du Village le soir. D’ailleurs, je constate avec beaucoup de bonheur que certaines délégations sont accompagnées de leur équipe d’animation avec le folklore du pays en vedette. Nous saluons cette initiative. De notre côté, nous avons prévu des soirées avec les artistes locaux qui feront découvrir la musique et la danse des Seychelles à tous nos invités. Nous voulons que ce nouveau Village des Jeux à Persévérance puisse vibrer au rythme des îles.
Des travaux de construction se poursuivent toujours sur certains blocs inachevés. Ne pensez-vous pas que cela peut constituer une nuisance pour vos invités ?
Nous suivons cette situation de près. S’il y a lieu de faire cesser les travaux juste pour la durée des Jeux, nous n’hésiterons pas à prendre cette décision. Rien ne sera laissé au hasard en ce qui concerne le confort de nos invités.
Et qu’en est-il du nettoyage et de la sécurité au Village ?
J’ai une équipe complète pour le nettoyage des chambres et des parties communes du Village. Mais quelques athlètes préfèrent faire leurs lits eux-mêmes et nettoyer la chambre. On salue ces bonnes manières. Mais nous veillons que toutes les chambres soient gardées propres. En ce qui concerne la sécurité au Village, les entrées sont très contrôlées. Une société est responsable de la sécurité générale au Village et elle est en liaison permanente avec la police pour parer à toute éventualité.