Depuis l’annonce de la distribution de colis  alimentaire aux familles inscrites sur le Registre Social et récipiendaires d’aide sociale: soit 35 000 personnes au total, de nombreuses bénéficiaires sont toujours dans l’attente de cette aide. Le fait que le gouvernement a décidé de faire la distribution sur une base régionale, cet exercice prive plusieurs familles de nourriture de base.

A hier soir Nathalie, une habitante de Richelieu et inscrite sur le registre n’avait toujours pas grand chose à donner à ses 4 enfants. Grâce à un voisin, elle a pu obtenir dit-elle un paquet de macaroni. « Ena sis dimounn kot mwa. Kat zenfan ek de adilt. Nou pou bizin tini are sa mem », confie la mère de famille. Aux longères temporaires de Baie-du-Tombeau où la plupart des quelque 100 familles sont bénéficiaires du Registre Social, à ce matin la distribution des colis alimentaires n’avait pas été faite.

D’autres familles qui ne sont pas bénéficiaires d’aide sociale, sont aussi sans provisions. Une liste de noms sera remise à l’organisation non gouvernementale Caritas pour leur venir en aide.