• 8 845 pintes de sang offertes à la banque de sang par la MRA

De plus en plus de Mauriciens donnent leur sang. Selon le ministère de la Santé, Maurice fait fi gure de très bon élève sur le continent africain en matière de don de sang. Toutefois, le pays a besoin de 55 000 pintes annuelles, représentant donc toujours un déficit, puisque 45 000 pintes sont récoltées chaque année.

Dans sa quête à remplir la banque de sang, la Mauritius Revenue Authority (MRA) a déjà offert 8 845 pintes depuis 2007. « Nous obtenons 45 000 pintes de sang annuellement et notre objectif est d’augmenter ce nombre, car nous avons besoin de 55 000 pintes chaque année », a souligné le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, qui participait pour la troisième fois à la MRA Blood Donation 2019 ce matin à PortLouis. Malgré ce manque de 10 000 pintes de sang, le ministre avance que 37 personnes sur 1 000 donnent leur sang volontairement. « Nous sommes comparables aux pays développés », dit-il, se réjouissant de ce chiffre.

Anwar Husnoo lance un appel à la population pour donner son sang et en particulier les jeunes. Ce don de sang annuel, selon le directeur général de la MRA, Sudhamo Lal, cadre avec l’anniversaire de l’institution. Depuis le lancement de ce don de sang en 2007, il souligne que 8845 pintes de sang ont déjà été offertes à la banque de sang. Constatant une hausse annuellement au niveau des donneurs, il ajoute que 1368 pintes ont été recueillies l’an dernier dans les différents sites de la MRA, notamment à PortLouis, à Mer-Rouge et à l’aéroport. Comme à l’accoutumée, la MRA a offert une plante à ceux qui donnent leur sang.

Ce geste, selon Sudhamo Lal, démontre aussi l’engagement de l’institution dans la préservation de l’environnement. Cette année, la MRA a innové avec un live streaming de l’événement sur sa page Twitter. Ce don de sang cadre avec les 13 ans de l’existence de cette institution fi scale. Selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé, 112 millions de pintes de sang sont collectées chaque année.