Après la conférence du Collectif Arc-en-Ciel du jeudi 31 mai, Pauline Verner a reçu 126 menaces de mort

Pauline Verner, consultante du Collectif Arc-en-Ciel a déposé une plainte pour menace de mort ce matin du vendredi 1er juin au Central CID des Casernes Centrales.

Joint au téléphone par notre rédaction, Pauline Vernet a affirmé avoir reçu 126 e-mails au nom du Collectif Arc-en-Ciel avec des menaces de mort à son encontre. La jeune femme n’a toutefois pas souhaité divulguer le contenu de ces messages de mort pour des raisons de sécurité nationale. En outre, elle a laissé entendre qu’on lui a clairement indiqué la manière dont elle sera tuée.

Pour rappel, lors d’un point de presse, hier, jeudi 31 mai, à l’hôtel Saint George, le collectif a réitéré son engagement pour l’égalité des droits et le respect de la diversité des LGBT (Ndlr : lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres).

À travers sa page Facebook, le Collectif Arc-en-Ciel donne toujours rendez-vous demain à 11h au Caudan : « Nous coopérons actuellement avec la Police afin de réorganiser la tenue du défilé MAIS nous vous invitons à venir nous rejoindre massivement au Caudan à partir de 11h. Il est très important de venir en nombre! Défendons ensemble la liberté d’expression, la liberté d’exister, la liberté d’aimer. Nous ne capitulerons pas face aux menaces, et à ce déferlement de haine. »