Le Collectif Arc-en-Ciel, association de lutte contre l’homophobie et les discriminations liées à l’orientation sexuelle, a lancé en début de semaine son site internet, www.collectifarcenciel.org. Ce sera une plate-forme permettant, entre autres, à l’association d’être plus accessible à la communauté Lesbian, Gay, Bisexual, Transgender et Intersex (LGBTI).
Le site internet du Collectif vise à renforcer son action afin que la communauté LGBTI ait accès aux mêmes droits et privilèges que l’ensemble de la société mauricienne, ont expliqué les membres de l’association lors d’un point de presse lundi dans leur centre à Belle-Rose. Il contribuera à poursuivre la prévention du VIH/sida et des infections sexuellement transmissibles (IST) au-delà des sessions d’information et de sensibilisation. Le site internet ambitionne aussi de toucher les personnes n’osant pas venir vers l’association par crainte de stigmatisation. Il permettra en outre à l’association d’être plus accessible à l’ensemble de la société souhaitant obtenir des informations et participer à cette lutte.
Par ailleurs, tous les samedis de 11 h à 15 h, à partir du 5 novembre, le Collectif Arc-en-Ciel offrira un service de dépistage rapide du VIH et des IST dans son centre à Belle-Rose. Ce projet, financé par la MCB Forward Foundation, sera mené avec la collaboration de PILS (Prévention, Information et Lutte contre le Sida). La structure de dépistage rapide comprend l’accompagnement avant et après le test par un infirmier qualifié. Le but est d’offrir un espace où les personnes LGBTI se sentiraient à l’aise pour effectuer un test, et où elles pourraient recevoir plus d’informations sur leur santé.
Les membres du Collectif Arc-en-Ciel ont commenté le Parenting Pack de Rogers CSR, qui contient une nouvelle version du livret Mon enfant est homosexuel. Ce livre est dédié aux parents qui auraient des questions au sujet de l’orientation sexuelle de leur enfant.
Cette année, le Collectif Arc-en-Ciel, grâce au projet d’Appui à l’Initiative Régionale de prévention IST et VIH/sida dans les États membres de la Commission de l’océan Indien (AIRIS/COI), a mené 12 sessions d’information et de prévention auprès de la communauté LGBTI, qui ont accueilli une soixantaine de personnes directement. Le Collectif explique que ces rencontres ont permis d’obtenir des données qualitatives afin de mieux comprendre les attentes de ces personnes envers l’association et de supputer les connaissances de la communauté en termes de santé sexuelle et reproductive et les comportements à risque. « Bien que le nombre de personnes touchées directement puisse paraître faible, les personnes ayant participé à ces sessions sont celles qui sont venues vers nous, et il est encore très difficile pour les personnes LGBTI de se déplacer par crainte de stigmatisation. Toutefois, ce projet a donné lieu à des initiatives très intéressantes, par exemple le lancement de Rainbow UoM sur le campus de l’Université de Maurice », explique le Collectif.
Par ailleurs, l’association a récemment lancé un projet de prévention du VIH et de démystification de l’homosexualité dans les entreprises. Financé par Rogers CSR, il a vu depuis août 2011 la tenue de six sessions de sensibilisation en entreprises, à Rogers CSR, Fly Mates, TNC Call Centre, HSBC et La Sentinelle. Le programme a touché 15 à 20 personnes par session.