La police de Belle-Mare enquête depuis deux jours sur une affaire alléguée de relations sexuelles entre deux élèves et deux coachs lors d’une sortie scolaire au début du mois.
Dans le cadre du Duke of Edimburgh’s Award, 15 jeunes filles âgées de 15 à 16 ans, et fréquentant la SSS de Quartier-Militaire ont passé deux nuits, le 5 juillet, accompagnées de deux de leurs institutrices et de deux coachs de sexe masculin dans un centre géré par le ministère de la Jeunesse et des Sports.
C’est à leur retour au collège que des rumeurs persistantes ont commencé à circuler à l’effet que deux des 15 adolescentes auraient eu des relations sexuelles avec les deux coachs.
Les ragots ont fini par parvenir au recteur qui a commencé à mener une enquête interne. Sauf que selon les recoupements du Mauricien, il n’a rien tiré de concluant d’où l’initiative d’en informer la Child Development Unit (CDU) par le biais d’une correspondance. Muni de cette lettre, un officier de la CDU a rapporté l’affaire à la police de Belle-Mare qui enquête. Selon nos informations, personne n’a pour l’heure été interrogé.