C’est dans une ambiance survoltée que les élèves du Collège Royal de Curepipe ont accueilli la proclamation des lauréats hier matin, bravant le mauvais temps. Huit élèves du collège se sont distingués dans quatre des cinq filières au programme. Ils sont Akshay Veer Mokoonlall, Oliver Wong Ten Yuen (Science) et Irfaan Khatib (Economics), alors que Thavish Ramlugun, Lockheshwar Bhaugeerothee, Ridhwaan Korimbocus, Aqiil Gopee et Dharmeshsingh Joonarain ont décroché des bourses additionnelles.
Huit lauréats contre neuf l’année dernière et un de moins que le confrère de Port Louis… La déception n’est toutefois pas au rendez-vous pour le personnel et les élèves du RCC. « On ne peut décrocher toutes les bourses. Nous sommes satisfaits, mais disons qu’on peut toujours faire mieux », affirment les enseignants regroupés dans l’enceinte du collège.
Le Collège Royal de Curepipe n’a rien à envier aux autres en effet puisqu’il place au moins un lauréat dans quatre des cinq filières. Très tôt ce matin, les élèves étaient regroupés dans la cour, tambour à la main et pétards déjà suspendus en attendant les résultats officiels. La pluie, battante par moments, n’a pas calmé les ardeurs.
Une radio installée dans la cour permettait aux enseignants et à leurs élèves de prendre connaissance de la liste des lauréats. À chaque fois que le nom d’un élève du RCC était prononcé, une explosion de joie retentissait dans l’enceinte du collège.
Nadarajen Poinen, le recteur du collège, affiche la satisfaction devant la performance du RCC pour la cuvée 2015. « Huit lauréats, c’est une bonne performance. Nous avons des lauréats dans quatre filières, sauf en technique. Il y a aussi des élèves qu’on attendait mais qui ne sont pas sur la liste finalement. Mais dans l’ensemble, il y a beaucoup de raisons d’être content de ce résultat. »
Les enseignants, eux, sont heureux de retrouver un certain nombre de leurs élèves parmi les lauréats. Qu’ils soient issus du RCC ou d’ailleurs. C’est le cas de Roshan Jhummun, responsable du département Economics, qui voit trois de ses élèves du RCC et une du MGI boursiers d’État. « Je suis très satisfait de cette performance. Nous avons tous travaillé dur, c’était un travail d’équipe. Les élèves étaient brillants, on s’attendait un peu à les voir lauréats. »
Même sentiment chez Umesh Rajcoomar, enseignant de Maths. S’il s’attendait à retrouver Oliver Wong Ten Yuen et Thavish Ramlugun parmi les lauréats, Ridhwaan Korimbocus et Dharmeshsingh Joonarain sont les « outsiders » qui ont apporté une joie certaine au collège. « Les élèves ont travaillé très dur et ils méritent amplement leur succès. J’ajouterai que ce sont des jeunes très humbles. »
Irfaan Khatib est le premier arrivé pour célébrer sa réussite au collège. « C’est une grande fierté. Je m’y attendais un peu car j’ai travaillé très dur pour cela. Je remercie tous ceux qui m’ont soutenu. »
Ridhwaan Korimbocus était, lui, assez surpris d’entendre son nom à la radio. Il confie avoir consenti à d’énormes sacrifices pour en arriver là.
Idem pour Oliver Wong Ten Yuen qui a dû mettre de côté sa passion pour le golf pour se consacrer à ses études. Il poursuivra des études d’engineering à l’Université de Cambridge. Son père, le dentiste Ah Min Wong Ten Yuen et sa mère Nathalie, se disent soulagés. « On s’attendait un peu à ce qu’il soit lauréat car il a fait beaucoup de sacrifices. Mais l’attente a été dure. C’est une délivrance. Il joue au golf avec l’équipe de Maurice mais a dû mettre sa passion de côté pour se consacrer à ses études. De notre côté, nous l’avons encadré au cours de cette année car ce n’est pas évident de concourir pour un State scholarship. »
Par ailleurs, la consécration d’Aqiil Gopee était attendue au collège étant donné que le jeune homme s’était déjà distingué dans le monde littéraire. S’exprimant sur ce succès, il se dit très fier. Pour lui, cette dernière année de HSC n’a pas été difficile « puisque tout ce que je fais relève de la passion ».