Ancienne élève du Collège Ste-Marie, Delphine Chan Yin Ah Vane s’est distinguée aux récents examens de HSC. Elle est 4e en Business Studies, 5e en espagnol et 6e en Travel & Business. Son succès, elle le doit à son caractère de battante et de perfectionniste. Ce qui ne l’empêche pas de rendre hommage à son professeur Jean-François Tuyau qui, dit-elle, a toujours cru en ses élèves.
Ce qui frappe au premier abord chez Delphine, c’est son style branché. La demoiselle adore être à la page. Parlant du Collège Ste-Marie, Delphine n’a que des éloges à la bouche. « Cette école privée ne favorise pas seulement le côté académique, il y a aussi une belle entente entre les enseignants et les élèves. Je suis une perfectionniste et j’ai toujours su mettre en avant le meilleur de moi. » Aînée d’une famille de deux filles, Delphine reconnaît que la filière qu’elle a choisi ne lui a pas permis de devenir lauréate. « J’ai choisi en revanche d’étudier l’espagnol, vu que j’ai de la famille en Espagne. J’ai parfaitement su maîtriser l’oral et l’écrit. Je n’ai pas pris de leçons particulières en Business and Travel, et je dois me rendre à l’évidence que le collège où j’ai étudié renferme de très bons profs. Ceux-ci nous ont aidés même pendant les vacances. Je tiens particulièrement à rendre hommage à Jean-François Tuyau, mon professeur en business qui, sachant que je suis très perfectionniste – je refaisai toujours un devoir même  s’il était bon – et pour m’encourager à apprendre à ma manière, me disait : “Pourquoi faire simple, Delphine, quand on peut faire compliqué ?”. » Elle dira aussi qu’il est très important de croire en soi. « Dans une classe de 27 élèves, pour obtenir de tels résultats, je me suis beaucoup investie. Il ne faut pas croire que tout est basé sur le côté académique. J’ai eu des moments de loisirs et j’ai toujours travaillé à mon rythme, encouragé en cela par ma famille. Je suis aussi une accro de Facebook. »
Adepte de ballet classique chinois, qu’elle pratique d’ailleurs au centre Ming Tek, Delphine aime aussi s’adonner à la “zumba” et précise : « Il est important de prendre soin de soi. Avoir une bonne apparence, c’est le reflet de l’estime qu’une personne a d’elle-même. » Delphine Chan Yin Ah Vane partira bientôt entreprendre des études supérieures à Brisbane, en Australie, où elle compte se spécialiser en Business and Tourism Management. « J’encourage les jeunes à lire beaucoup l’anglais. C’est un excellent moyen de progresser. Je suis très fan de lecture, comme la triologie de “Hunger Games” ou de “Twilight”. » Elle aura aussi une pensée pour ses amis du Collège Ste-Marie, dont le lauréat Hugo Bienvenu qui, dit-elle, l’a toujours aidée. « Je pouvais l’appeler pour n’importe quel problème, n’importe quel sujet. Il trouvait toujours du temps pour m’encadrer. Hugo est à l’image d’un vrai lauréat : discipliné et serviable. » Parmi ses péchés mignons : le « shopping » et « mes collants imprimés, de même que les haut courts de couleur fluo ». Elle ajoute : « J’aime aussi le parfum Victoria Secret, qu’on ne connaît pas vraiment à Maurice, car cette marque est plus connue pour sa fine lingerie. » Delphine dit qu’elle aimerait aussi s’occuper des animaux. « J’adore les gros chiens qui, pour moi, sont un symbole de force. Quant à la personne que j’admire le plus, c’est l’héroïne de “Hunger Games”, Katniss Everdeen. » Aux jeunes, elle conseille de s’appliquer et d’apprendre. Car, conclut-elle, « l’éducation est la clé de la réussite ».