Lors de sa sortie au temple Kylasson, Ste-Croix, dans le cadre de la fête Thaipoosam Cavadee ce mercredi 31 janvier, Ivan Collendavelloo, l’adjoint au Premier ministre, s’est prononcé sur l’affaire David Gaiqui, qui a eu les mains menottées et les pieds enchaînés, tout nu, à une chaise, au poste de police de Curepipe vendredi dernier.

Il avance que le commissaire de police Mario Nobin est en train de gérer cette affaire « kouma bizin ». Et de poursuivre: « Monn suiv ki le komiser inn dir ki li pe fer enn lanket ek li pe pran bann aksion ki bizin, mo les sa dan lame komiser. » A d’autres interrogations de la presse concernant le panel d’avocats qui avance que des éléments de la CID « pe tro fer », Ivan Collendavelloo a lâché sèchement: « Soi zot fer lanket, dimounn an koler, swa zot pa fer lanket dimounn ankoler…»

Rappelons que cette déclaration d’Ivan Collendavelloo intervient, en l’absence de Pravind Jugnauth (dont la présence était, au préalable, annoncée au temple Kylasson pour les célébrations du Cavadee du jour).