Le Premier ministre adjoint et leader du Muvman Liberater (ML), Ivan Collendavelloo, a donné l’assurance qu’il n’y a « aucun projet de privatisation de la CWA » pour l’heure. « Travayer CWA na pa ekout propagand, personn pa pou perdi travay », a-t-il assuré. Ivan Collendavelloo a fait ressortir que le système actuel date de 40 ans, soulignant qu’avec les développements et la demande actuelle, une réforme de la CWA s’impose. « Vilaz inn vinn lavil.

Les maisons d’aujourd’hui disposent de plus d’une salle de bains. Une réforme est nécessaire pour une bonne gestion. Mais cela ne veut pas dire qu’il y aura privatisation. Personn pa pou oblize perdi so travay. O kontrer pou anploy 400 dimounn an plis », a soutenu le leader du ML. Il a expliqué qu’il compte soumettre ce projet de réforme au parlement pour des consultations. Il a soutenu qu’il faudra « une somme de Rs 6 milliards » pour remplacer les tuyaux et construire de nouveaux réservoirs. « Quelque 22 000 foyers ont accès à l’eau potable 24/24h », dit-il. « Il y a eu une réduction de 30% dans le coût de l’électricité pour ceux qui sont au bas de l’échelle.

Pour les familles qui n’ont pas les moyens, elles ont 6 000 litres d’eau en cadeau par mois. » Ont aussi pris la parole lors du rassemblement d’hier la ministre de l’Education Leela Devi Dookhun et le ministre des TIC Yogida Sawmynaden. Leela Devi Dookun s’est attardée sur les réalisations dans le secteur de l’éducation ainsi que les réformes qui sont en cours « pour permettre à chaque enfant de réussir ». Le ministre Sawmynaden a, lui, soutenu que le secteur des TIC emploie actuellement « 23 000 jeunes » alors que, Sir Anerood Jugnauth saluant l’assistance avec, dans les années à venir, « ce chiffre passera à 50 000 ».