Le leader du Mouvement Liberater, Ivan Collendavelloo, qui sera candidat dans la circonscription N° 19 aux prochaines élections législatives, a prévu un 60-0 pour l’Alliance Lepep. C’était hier, au congrès nocturne à Sawmill Lane à Phoenix, l’occasion pour les candidats de l’Alliance Lepep de s’adresser à l’électorat de la circonscription N° 15. Showkutally Soodhun, du MSM, devait annoncer une série de mesures une fois la nouvelle équipe au pouvoir, dont la révision du permis à points.
Ivan Collendavelloo a affirmé qu’il connaît très bien Paul Bérenger, et que c’est seulement pour son intérêt personnel que ce dernier a contracté une alliance avec le Parti travailliste. Ce n’est ni pour le progrès, ni pour le pays, insiste-t-il.
M. Collendavelloo soutient que comme en 1983, SAJ continuera son oeuvre de reconstruction du pays avec Vishnu Lutchmeenaraidoo comme ministre des Finances. Il estime que Rama Sithanen en tant que ministre des Finances est un malheur pour le pays. « Li tir larzan dan poss pov pou met dan poss ris », dit-il. Il évoque la dilapidation des biens nationaux, avec les invitations à des étrangers d’assumer des postes de responsabilités ou à développer des projets immobiliers, comme Jin-Fei, pour lequel des petits planteurs ont été chassés. Le leader du ML annonce la mise en place d’une commission d’enquête sur le National Stimulus Package dès l’arrivée de l’Alliance Lepep au pouvoir.
Showkutally Soodhun a affirmé que le permis à point impose une double pénalité aux automobilistes et que cela constitue une « domination » surtout envers ceux qui travaillent comme conducteurs. Une fois Sir Anerood Jugnauth Premier ministre, « li pou retir sa », a affirmé Showkutally Soodhun. Selon lui, « le contribuable a payé Rs 5,4 milliards pour le carburant sous forme de taxes, de levy et de subside divers et ce à cause de la politique du ministre du Commerce et de l’’industrie d’alors, Rajesh Jeetah ». Il déplore le retour de Rama Sithanen qui « kontan tir kas dan ou poss, rass dipin dan labouss zanfan ». « Rama Sithanen, se enn maler pou sa pei la », dit-il. Il promet qu’aussitôt l’Alliance Lepep au pouvoir, la route de Petit-Camp sera ouverte. M. Soodhun rappelle la mise en place du Muslim Family Council (MFC), une institution religieuse qui aurait le pouvoir de trancher pour donner le divorce à une femme séparée de son mari. Ainsi, la femme pourra contracter un nouveau mariage religieux, une fois le divorce prononcé. Il annonce l’ouverture d’une ambassade mauricienne en Arabie Saoudite et la révision des visas pour le pèlerinage à La Mecque. Le transit par Dubaï pour faciliter le voyage jusqu’à La Mecque, dit-il, est une initiative de SAJ, qui a également négocié avec Emirates Airlines pour le transport des hajjees.
Les deux autres candidats de l’Alliance Lepep au N° 15, Eddy Boissézon et Toolsiraj Benydin, ont aussi pris la parole à ce congrès. Adrien Duval, candidat PMSD au N° 17 sous la bannière de l’Alliance Lepep, était aussi présent pendant quelques minutes au congrès d’hier soir.