Employees of the public order office secure the area in front of barriers on the Rhine promenade next to the Hohenzollern bridge in Cologne on January 21, 2019. - The discovery of an unexploded World War II bomb in Cologne prompted authorities on Tuesday to close a key bridge near the main train station, leading to severe rail disruptions and halting ship traffic. (Photo by Roberto Pfeil / dpa / AFP) / Germany OUT

La circulation des trains était perturbée et des bureaux ont été évacués à Cologne mardi après la découverte dans le centre-ville d’une bombe datant de la Deuxième guerre mondiale, qui doit être désamorcée à la mi-journée.

L’engin de 500 kg, d’origine américaine, a été mis au jour lundi soir dans un chantier sur la rive droite du Rhin, à proximité de la gare centrale, a annoncé la municipalité dans un communiqué.

Le désamorçage doit commencer à midi (11H00 GMT) et rend nécessaire l’évacuation des bâtiments situés à proximité, dont l’opéra, plusieurs bureaux ainsi que des studios de la chaîne de télévision privée RTL.

Une présentatrice a d’ailleurs pris un avion pour Berlin afin de présenter de la capitale le journal de la mi-journée, a expliqué la chaîne sur son site internet.

Seules 15 personnes habitent dans la zone d’évacuation, mais quelque 10.000 autres y travaillent habituellement, selon l’agence de presse DPA.

La bombe a été découverte près du pont ferroviaire très fréquenté Hohenzollern, qui mène à la cathédrale et à la gare centrale.

Aucun train ne pourra traverser le pont le temps du désamorçage, a expliqué la compagnie des chemins de fer Deutsche Bahn, tandis que la gare de Messe/Deutz, plus petite, était fermée depuis la matinée (08H00 GMT), entraînant retards et annulations toute la journée.

L’espacé aérien sera fermé et le trafic fluvial sur cette artère clé à l’arrêt le temps de désamorcer la bombe.

La mise au jour de bombes datant de la Deuxième guerre mondiale est courante en Allemagne et la précédente remonte au 12 janvier à Dortmund, dans l’ouest. Quelque 14.000 personnes ont alors dû quitter leur domicile.

En 2017, 65.000 personnes avaient été évacuées, au cours de la plus importante opération de ce type depuis 1945, lorsqu’une énorme bombe britannique de 1,4 tonne avait été découverte à Francfort.

En septembre, un engin de 250 kg avait été désamorcé à Hanovre, ce qui avait requis l’évacuation de 15.000 personnes.

mfp-ys/cfe/bds