Le Comité olympique mauricien (COM) a lancé à l’intention des dirigeants de fédérations sportives, samedi dernier au collège Saint-Esprit, une formation “Advanced Sports Management Courses”, soutenue et financée par le Comité international olympique (CIO).
Cette formation est codirigée par Sanjaye Goboodun et Jacques Malié, tous deux formés Olympic Solidarity Programme Director à Lausanne en 2009. « Il est capital de savoir gérer une fédération, d’où l’importance d’une telle formation », estime Sanjaye Goboodun, 1er vice-président du COM et président de l’Académie olympique de Maurice.
Ces cours, comprenant sept modules, prendront fin en mars 2012 avec la deuxième partie “Organising a Major Sport Event” et une présentation finale des participants en ce qui concerne l’application de cette formation au sein de leur fédération respective.
Pour avoir accès à cette formation, les participants avaient des critères à respecter, notamment académiques. Étant donné que la formation se déroule en majeure partie en anglais, le participant devrait être à l’aise dans cette langue. Puis, il doit avoir de très bonnes connaissances en informatique. Des vingt entrées reçues, le COM n’a retenu que quinze. « Mais au final, nous avons eu que treize participants du fait que deux se sont désistés au dernier moment », indique Sanjaye Goboodun.
Dans l’optique de décrocher un diplôme en Sports Management, le candidat doit impérativement participer aux sept modules. Ensuite, une fois la formation terminée, les travaux des participants seront envoyés au CIO pour être analysés.
« Nous sommes là uniquement pour assurer la formation et aider les participants dans leur quête. Mais en ce qu’il s’agit de réussir les Advanced Sports Management Courses, cela revient à ceux concernés par ce programme au niveau du CIO », explique Sanjaye Goboodun.
Pour la première session samedi dernier, l’accent a été mis sur la « General Presentation of Course » et « Organising an Olympic Sport. » « En ce qu’il s’agit de la première partie, les stagiaires ont eu droit à des activités de ice breaking. Puis une présentation générale de la formation, le rouage, les règlements, la participation collective et bien évidemment une introduction sur le contexte olympique. »
Le marketing, l’organisation d’événements d’envergure, la gestion financière et des ressources humaines, l’administration et développer un plan stratétique sont au programme. Outre les parties théoriques, les participants seront appelés régulièrement à faire des évaluations et aussi à se mettre à l’épreuve à travers des case studies.