Ce sera donc le jeudi 14 mars que se déroulera l’assemblée générale élective du Comité olympique mauricien (COM). Cette fonction se déroulera à partir de 16h à l’hôtel Gold Crest à Quatre-Bornes. Elle permettra d’élire les onze membres qui siégeront au niveau du comité directeur au cours des quatre prochaines années. La date a été avalisée au cours de la réunion mensuelle du COM tenue hier soir à son siège à Port-Louis.
Pourquoi le 14 mars, alors que la fin du mois de mars était privilégiée dans un premier temps ? « Le 14 demeure mon numéro fétiche. Au cours de la dernière assemblée élective, j’avais été élu le 14 avril et ce chiffre m’a porté chance dans beaucoup de circonstances », explique Philippe Hao Thyn Voon, président du COM. Ce dernier se défend toutefois d’être superstitieux et avance également que cette fonction doit se tenir avant la fin du mois prochain, selon la Charte Olympique.
Vingt-deux représentants de fédérations olympiques seront appelées aux urnes. Ce seront donc ceux de l’athlétisme, de la boxe, du cyclisme, du basket-ball, du handball, du football, du volley-ball, du tennis, du tennis de table, du taekwondo, de la lutte, de l’haltérophilie, du rugby, du tir à l’arc, de la voile, de l’équitation, du badminton, du triathlon, du judo, du golf et de l’escrime. Cette dernière fédération vient récemment d’être instituée.
Par contre, des doutes subsistent quant à la participation de la fédération de natation à cette AG, vu l’éventualité de la mise sur pied d’un comité intérimaire, suite à la venue à Maurice de Ben Ekumbo, émissaire de la Fédération internationale de natation. Il est à souligner qu’un représentant de disciplines non-olympiques sera également élu.
Concernant ses chances d’être reconduit dans ses fonctions, Philippe Hao Thyn Voon maintient une certaine confiance. « Cela pourra se décider entre une ou deux voix », laisse-t-il entendre. Du côté du camp adverse, on se montre également optimiste.
Ce qui laisse prévoir une arrivée dans un mouchoir. Il est à noter que, cette fois, le choix des différents membres du comité sera effectué de manière différente. C’est ainsi que les postulants pour les différents postes à pourvoir seront désignés à travers le vote des délégués présents et non par les membres du comité directeur comme cela avait été le cas auparavant.
Reste qu’au bout du compte, cette date du 14 mars vient prendre à contre-pied les fédérations qui avaient envisagé de tenir leur AG élective après la mi-mars. Par exemple, l’Association mauricienne de boxe avait décidé d’élire son nouveau bureau le dimanche 17 mars.