Aux alentours de 17h45 hier dans ses nouveaux locaux à Trianon, le nouveau bureau du Comité olympique mauricien (COM) pour les quatre prochaines années était constitué. Et ce, à l’issue de l’assemblée générale élective placée sous la supervision des représentants de la Commission électorale.
Si cinq des treize membres avaient déjà été officiellement élus depuis vendredi dernier vu l’absence d’opposants, trois autres l’ont été hier suite au désistement de leurs adversaires, à savoir Prem Jodha (3e vice-président), Yousouf Bayjoo (assistant-secrétaire général) et Aline Li Chuen Cheong (assistante-trésorière).
Par contre, des élections ont été rendues nécessaires pour les postes de membres où sept candidats étaient en course pour les quatre sièges à pourvoir. Au bout du compte, une forte majorité s’est prononcée en faveur des quatre élus. Corinne Remillah, Indiren Ramsamy et Kamil Patel faisant le plein avec 18 voix, alors que Georges Li Yin Ping se retrouvait avec une voix de moins.
Les trois autres postulants étaient nettement battus si on tient en considération les trois voix obtenues par Kevin Venkiah, ou encore l’unique voix décrochée par Hans Brasse et Poorun Bhollah. Un vote sanction sans doute pour ce dernier, qui s’était désisté dans un premier temps dans la course comme 3e vice-président, poste qu’il avait occupé au cours des quatre dernières années, et qui s’était éclipsé avant le dépouillement.
De ce fait, le nouveau bureau compte cinq nouveaux membres, à savoir Corinne Remillah, Indiren Ramsamy, Hedley Han, Aline Li Chuen Cheong et Georges Li Yin Ping. Ce dernier n’en sera toutefois pas à son baptême du feu au sein du comité vu qu’il était jusque-là le représentant des disciplines non-olympiques.
Pour rappel, deux postes clés ont trouvé de nouveaux titulaires, soit le secrétariat général désormais occupé par Kaysee Teeroovengadum, qui a pris le relais à Vivian Gungaram, et la trésorerie, placée sous la responsabilité d’Hedley Han. Quant à Aarti Gulrajani-Descann, elle conserve son poste de 4e vice-présidente, étant donné que ce siège doit revenir à un membre du minority gender.
Vu que Richard Papie et qu’Aline Li Chuen Cheong ne se trouvent pas actuellement au pays, la première réunion du nouveau comité n’a pas encore été fixée. Toutefois, Philippe Hao Thyn Voon, qui a bénéficié de la confiance de ses pairs pour un troisième mandat consécutif, a déjà fixé ses objectifs à court terme, à savoir l’institution d’un minimum de cinq commissions qui seront chapeautées par le COM, mais dont les différents présidents et membres viendront de l’extérieur.
Ces commissions comprendront, entre autres, le marketing, le sport pour tous, l’environnement et le sport féminin. De plus, le président du COM a évoqué l’éventualité de créer un fonds pour les sportifs ayant des problèmes financiers. « Ce sera un genre de mini-bourse et nous examinerons cas par cas », a-t-il précisé.