Il existe de fortes possibilités que le Musée Olympique, situé à Trianon, soit inauguré le 26 mai. Cette inauguration coïnciderait alors avec la tenue sur notre sol du Congrès de la fédération internationale de football et la présence de Sepp Blatter, président de cet organisme.
Du côté du Comité olympique mauricien (COM), on espère que ce projet se concrétise, car la FIFA a contribué financièrement, à hauteur de $ 100 000 (?Rs 3M), à la construction du Musée Olympique. Il est à noter que le Comité international olympique (CIO) et l’Association des comités nationaux olympiques africains (Acnoa) avaient également apporté leur soutien financier pour la réalisation de ce musée dont la pose de la première pierre avait été effectuée en décembre 2010 et qui portera le nom de feu Ram Ruhee. Au cours de cette fonction, Philippe Hao Thyn Voon, président du COM, avait déclaré : « Il fallait trouver une place pour conserver l’histoire du sport mauricien. Une histoire longue de quarante ans de combats et de victoires… Il sera une union étonnante entre le sport, l’art et la culture. »
Pour rappel, les membres présents pour la Conférence des secrétaires généraux de l’Acnoa en novembre de l’année dernière, avaient effectué une visite des lieux. Étaient alors également présents Lassena Palenfo, la représentante de la Solidarité Olympique, Carina Dragomir, de même que le directeur d’Olymp Africa, Thierno Diack. De son côté, Pere Miro, directeur de la Solidarité Olympique, avait effectué une visite en compagnie de Philippe Hao Thyn Voon.
Il est à noter que le musée, qui se situera sur une superficie d’environ 9000 mètres carrés, sera doté d’un espace d’exposition, d’un centre de documentation, d’un espace audiovisuel pour des projections et conférences, ainsi que d’un espace administratif qui pourra accueillir le personnel du COM. Il favorisera également la tenue des activités sportives et la promotion de la culture de l’Olympisme. C’est ainsi que des aires de jeu destinées au volley-ball et au basket-ball ont été construits sur l’espace réservé au parking.
Par ailleurs, les élections au niveau du COM approchent à grands pas. En vue de cette assemblée générale élective prévue le 14 mars à l’hôtel Gold Crest à Quatre-Bornes, les deux camps menés par Philippe Hao Thyn Voon (président en exercice) et Jean-Michel Giraud affichent la pleine confiance. Si 22 fédérations seront représentées à cette fonction, il nous revient que les fédérations de natation et d’haltérophilie, bien que n’étant pas reconnues par le ministère de la Jeunesse et des Sports, seront éligibles à y participer. Et ce, du moment qu’elles sont reconnues par leur fédération internationale respective et le COM.
L’AG élective se déroulant sous l’égide du CIO. Il n’empêche qu’il n’est pas à écarter que des injonctions soient émises contre deux autres fédérations. Au sein d’une autre fédération, le nom du délégué ne ferait pas l’unanimité. Les prochains jours promettent d’être riches en rebondissements et il s’agira également de convaincre les indécis, soit ceux qui n’ont pas encore choisi leur camp.