Philippe Hao Thyn Voon ne digère toujours pas que le Comité olympique mauricien (COM) n’ait pas été consulté dans le cadre de l’institution d’un comité intérimaire au niveau de la Fédération mauricienne de natation. Il a ainsi fait part de ses états d’âme et de sa désapprobation au cours d’un point de presse tenu hier en fin de matinée au siège de cet organisme à Port-Louis.
« Nous nous retrouvons dans une situation inconfortable. Lors de notre rencontre avec Ben Ekumbo (émissaire de la Fédération internationale de natation), et d’après le procès-verbal de cette rencontre, il n’a jamais été question de comité intérimaire. Or, ce comité intérimaire est devenu réalité, suite à sa réunion au ministère de la Jeunesse et des Sports. Nous n’avons pas été consultés sur ce point et il est évident qu’on nous a fait un enfant dans le dos », a soutenu Philippe Hao Thyn Voon.
Ce dernier avance également que le comité intérimaire aurait dû être présidé par un membre indépendant ou un homme de loi, et non pas par le chef de cabinet du MJS. De ce fait, il compte réunir les membres de son comité directeur au début de la semaine prochaine afin de décider de la marche à suivre.
L’autre sujet d’actualité demeure la confirmation de la date de la tenue de l’assemblée générale élective du COM, à savoir le 14 mars. Si un nouveau poste, soit celui d’assistant secrétaire général, a été créé, les candidatures devront parvenir au siège de cet organisme au plus tard le 7 mars. Philippe Hao Thyn Voon a de nouveau fait montre de confiance pour être réélu aux commandes de cet organisme.
« J’ai beaucoup accompli jusqu’ici, notamment pour le bien-être des sportifs. D’ailleurs, au sein de ma compagnie PAD & Co, j’emploie une trentaine de sportifs, dont le médaillé olympique Bruno Julie et le vainqueur de la Coupe du Monde de kick-boxing Fabrice Bauluck. Depuis ma prise de fonction, j’ai toujours prôné la transparence et je continuerai à toujours lutter pour l’autonomie des fédérations. »
Il souligne également ne pas connaître les intentions réelles de l’équipe adverse. « D’après les bruits de coulisses et les articles de presse, Mario Hung Wai Wing est le campaign-manager. Mais team-manager de qui ? Peut-être qu’un travail “sous-marin” est actuellement accompli. Quoi qu’il en soit, je serai le bombardier. »
En cas de réélection, Philippe Hao Thyn Voon a affirmé qu’il serait candidat lors de l’assemblée générale élective de l’Association des comités nationaux olympiques africains. Une fonction qui se déroulera en Côte d’Ivoire les 12 et 13 juillet. Par ailleurs, les travaux concernant le Musée Olympique devraient s’achever d’ici deux à trois mois. Les coûts de cette infrastructure ont été de l’ordre de Rs 17 millions.
Dans un autre ordre d’idées, un des événements phares de la saison prochaine sera les Jeux du Commonwealth prévus à Glasgow (Écosse). Maurice devrait être représentée par une cinquantaine d’athlètes dans les disciplines suivantes : natation, athlétisme, badminton, boxe, cyclisme, judo, handisport, squash, tennis de table, triathlon, haltérophilie et lutte. Dans le cadre de la préparation pour cet événement, une enveloppe d’aide de $ 100 000 (?Rs 3M) sur trois ans sera offerte par le Comité international olympique et devra être répartie équitablement entre les fédérations concernées. Déjà, la somme de $ 45 000 a été obtenue.