Tenue vendredi dernier, la première réunion du nouveau bureau du Comité olympique mauricien (COM) a été marquée par des discussions autour de l’éventuel déplacement d’Alain St Louis en tant que responsable de la délégation de triathlon aux Jeux du Commonwealth en Écosse.
Il a été décidé qu’un courrier sera adressé au secrétaire de la Fédération mauricienne de triathlon (FMTri) afin qu’il présente des excuses, suite à son comportement au Village des Jeux lors des derniers Jeux Olympiques à Londres en 2012. Pour rappel, Alain St Louis n’avait pas apprécié quelques propos tenus par Philippe Hao Thyn Voon à l’égard de sa fille, Fabienne, qui état en action dans la compétition de triathlon. Le président du COM ayant surtout utilisé le mot indiscipline. Ce qui n’avait pas plu à Alain St Louis, qui n’avait pas hésité à dire ses quatre vérités à Philippe Hao Thyn Voon, avant que Richard Papie et Lindsay Paul ne séparent les deux hommes pour qu’ils n’en viennent pas aux mains.
À partir de cet incident, la sécurité avait été renforcée au Village des Jeux. De ce fait, au cours de la réunion de vendredi dernier, Richard Papie, 1er vice-président du COM et qui agira comme chef de mission aux Jeux du Commonwealth, avait évoqué cet incident et la majorité des membres présents avait opté pour qu’Alain St Louis présente des excuses.
Qu’adviendra-t-il si le représentant de la FMTri refuse d’obtempérer ? « Quelques membres avaient même évoqué la possibilité que la fédération de triathlon délègue un autre représentant aux Jeux du Commonwealth. Au bout du compte, il a été décidé de lui adresser une lettre, car nous voulons éviter que de tels incidents ne se reproduisent. Si Alain St Louis n’accède pas à notre requête, nous prendrons les dispositions nécessaires », avance Philippe Hao Thyn Voon. Il n’est pas à écarter alors que sa demande d’accréditation ne soit pas considérée, même si au niveau du COM on ne veut pas parler de règlements de comptes ou de chasse aux sorcières. Et ce, suite au fait qu’Alain St Louis était un des principaux opposants à l’actuel comité.
Par ailleurs, des nominations au sein des différentes commissions ont été effectuées au cours de cette première réunion. C’est ainsi que Richard Papie sera le représentant du COM au sein du Tribunal d’Arbitrage du Sport institué par le ministère de la Jeunesse et des Sports, tandis que le 2e vice-président, Raj Gaya, sera responsable de la Commission médiation pour les litiges au sein des différentes fédérations. De son côté, Phoorun Bhollah, 3e vice-président se retrouvera à la tête de la Commission Sports for All, alors qu’Aarti Gulrajani-Descann et Norbert Froget seront responsables des Commissions femmes et environnement respectivement.
La Commission des athlètes sera sous la responsabilité de Stephan Buckland ou de Karen Foo Kune, alors que Kaysee Teeroovengadum dirigera OlympAfrica à Trianon. Il est à noter que ce dernier, de même que Stephan Buckland, Karen Foo Kune et Prem Jodha n’étaient pas présents à cette première réunion. La prochaine réunion du COM est prévue à la mi-mai.