Le Comité olympique Mauricien (COM) a tenu un point de presse, jeudi, au Labourdonnais Court, à Port-Louis, pour donner les noms des 15 athlètes retenus pour l’obtention éventuelle d’une bourse olympique par le Comité international Olympique (CIO) dans le cadre des Jeux olympiques de Rio 2016, au Brésil. Ces noms seront maintenant soumis à un comité tri-partite, notamment la Solidarité olympique, les fédérations internationales et les confédérations, qui se réuniront le 1er juin à Lausanne en Suisse.
Le président du COM, Philippe Hao Thyn Voon, a d’emblée déclaré que le COM a dressé une liste prioritaire avec les quatre boursiers intérimaires que sont Kate Foo Kune (badminton), Richarno Colin (boxe), Christiane Legentil (judo) et Jonathan Permal (athlétisme) suivi des 11 autres. « C’est la solidarité olympique qui choisira. Comme chaque olympiades, nous pensons bénéficier de huit ou neuf bourses. Le choix se fera en consultation avec les fédérations internationales », a-t-il déclaré.
Philippe Hao Thyn Voon a indiqué qu’il n’y a pas eu de parti pris lors de la sélection des 15 boursiers et a souligné qu’un sous-comité du COM, composé du secrétaire-général (Vivian Gungaram) et des quatre vice-présidents (Richard Papie, Aarti Gulrajani-Descann, Raj Gaya et Poorun Bhollah), a travaillé sur ce dossier. « Nous avons reçu 28 candidatures et il n’a pas été facile de faire le tri. Seki mone capave rétiré, mone rétiré. Mone rétire tae kwon do », a-t-il précisé.
Des 17 fédérations concernées, Philippe Hao Thyn Voon a indiqué que cinq ont soumis leurs candidatures en retard, alors que la date limite était fixée au 21 avril dernier. « Cinq fédérations importantes n’avaient pas envoyé leurs candidatures et j’ai téléphoné à leurs présidents et même aux parents et candidats pour qu’ils ne soient pas pénalisés. J’ajouterai que malgré le retard de certains, nous avons accepté leurs candidatures », a-t-il fait ressortir. Le président du COM a indiqué que la Solidarité olympique aide les disciplines où elle constate des manquements. Après la réunion du 1er juin prochain à Lausanne, c’est à partir de septembre prochain que les éventuels retenus iront en stage dans différents pays et ce, jusqu’au Jeux olympiques.
Lors de ce point de presse, Philippe Hao Thyn Voon a évoqué le cas du nageur Darren Chan Chin Wah qui a été retenu dans cette liste de 15 athlètes. Selon lui, c’est la maman du nageur qui a pris contact avec lui pour que son fils soit considéré. Il a aussi indiqué que le COM a bien réfléchi avant de choisir entre  Darren Chan Chin Wah et Bradley Vincent. « Nous avons pris toutes les précautions avant de nous décider », a-t-il avancé.
Philippe Hao Thyn Voon a qualifié de malheureux qu’en natation, la fédération n’a pas envoyé le nom d’une fille, d’autant que pour les Jeux olympiques, cette discipline bénéficiera de deux wild cards. « Le devoir de la fédération était de soumettre le nom d’un garçon et d’une fille ou deux garçons et une fille pour les bourses olympiques. Nous voulions soumettre le nom d’Elodie Poo Chong. Mais puisque la fédération n’a pas donné son nom, le COM ne l’a pas considérée », a-t-il fait remarquer.