C’est pour répondre à la demande de son public que Clarel Betsy lui a offert cette semaine deux chansons, qui sont pour rappeler le bon vieux temps. « On me demandait toujours: où est le nouveau « Ti Frère »? Où est le nouveau « Amélie »? Je sais qu’il n’est pas aisé de faire la suite de ces deux titres, mais je me devais de répondre à l’attente du public », confie Clarel Betsy pour expliquer la raison d’être de « Kot Dilo » et « Bel Rivaz ». Clarel Betsy ne parle pas d’album. Pour lui, ce sont deux chansons qu’il propose à ses inconditionnels et qu’il décline en trois versions: interprétées, instrumentales et play-back. Et c’est un Clarel Betsy à la voix intacte et avec le même entrain qui renouera avec son public. Pour enregistrer ces  deux morceaux, lesquels ont été écrits depuis un certain temps déjà, Clarel Betsy a fait confiance à Gérard Louis et son équipe. « Nous n’avons jamais eu l’occasion de travailler ensemble. Pourtant, je l’ai souvent croisé en France. C’est Alain Permal qui a m’a parlé de son professionnalisme et qui est à l’origine de notre rencontre », explique le chanteur. « Kot Dilo » et « Bel Rivaz » est donc coproduit par Geda Music. Clarel Betsy, qui a hâte de se retrouver sur scène — un projet, dit-il, est en chantier— aimerait aussi travailler avec des artistes mauriciens. Il lance un appel aux intéressés…