Les rumeurs allaient bon train ces derniers temps mais depuis ce matin la nouvelle est confirmée : Ian Paterson revient au Maurtius Turf Club comme nouveau Chairman des Racing Stewards. L’actuel titulaire, Stephane de Chalain en  a été informé mais conserve le poste de Chief Stipe.
Cette décision a été entérinée par le tout nouveau Board des commissaires administratifs qui s’est réuni ce mardi matin sous la présidence de Gilbert Merven. Cette décision jette un flou sur le rôle exact des deux hommes forts de cette institution qui avaient déjà travaillé ensemble dans le passé. Mais depuis les choses ont changé puisque Stephane de Chalain avait été promu comme Chairman et Chief Stipe. A première vue donc, cette décision peut apparaître comme un désaveu sur le travail du sortant qui avait pourtant assuré la succession de façon honorable. Mais le MTC avait aussi pour mission de remplacer les deux départs de cette instance des commissaires, Marc Piat et lt otu nouveau commissaire administratif, Michel Halbwachs.
Rappelons que Ian Paterson avait démissionné de son poste en cours de saison de 2010 alors que la Chambre des commissaires subissaient de fortes pressions de l’intérieur du MTC même. Il avait, dans la foulée, signé un contrat de deux ans comme Chief stipe au Qatar. C’est donc à l’expiration de son contrat dans ce pays qu’il effectue un retour au plus haut niveau, un voeu souhaité depuis la saison passée par le président Merven.
Selon des informations non confirmées, Ian Paterson exercera pendant la saison 2013 seulement puisque pour 2014, il est en présence de deux offres l’une pour Dubai, l’autre pour la Chine.
Le board des commissaires administratifs s’apprête également à entériner le retour de Jacques de Comarmond au sein des Racing Stewards.
Il va s’en dire que ces deux nominations vont alimenter les conversations à quelques jours du coup d’envoi de la saison 2013, d’autant que le recrutement de ces deux nouveaux membres, revenants, augmentera le budget de dépense du MTC à l’heure où des économies drastiques sont en cours.