Dans une lettre adressée mercredi à Jacques Couttee, secrétaire de l’Association mauricienne de boxe (AMB), Roméo Caliste a fait part de sa décision de démissionner comme assistant-trésorier et membre de cette instance. Élu lors de l’exercice 2013-17 et ayant occupé le même poste durant cette période, le président du comité régional de Beau Bassin Rose-Hill avait bénéficié d’un nouveau mandat, avec 16 voix, lors de l’assemblée générale élective tenue le 22 janvier.
La raison principale de cette démission demeure qu’il préfère s’occuper de la préparation des boxeurs se trouvant dans les clubs des villes soeurs. « J’ai effectué cette fonction dans le passé et je souhaite que la fédération continue le travail afin que les entraîneurs et les boxeurs puissent en bénéficier », avance-t-il dans son courrier. Toutefois, cette démission ne surprend guère si on tient en considération la lettre qu’il avait adressée aux représentants de l’AMB le 16 mai dernier.
Roméo Caliste, responsable des clubs de Plaisance et de Camp Levieux, faisait alors mention de frictions avec le club de Trèfles placé sous la responsabilité de Bruno Julie. « Je vais bientôt soumettre ma lettre de démission en tant qu’assistant-trésorier de la fédération », avait-il conclu sa lettre. Il a finalement tenu parole. Face à cette démission, Indiren Ramsamy, président de l’AMB, s’est dit attristé. « C’est dommage, car Roméo apportait son coup de main à la fédération. À notre niveau nous avons la même considération pour tous les clubs, car nous devons travailler pour l’épanouissement de tous les boxeurs. » Le remplaçant de Roméo Caliste sera désigné lors de la prochaine réunion du comité directeur de l’AMB.
Cette fédération pourrait connaître d’autres remous avec le cas d’agression qui pèse actuellement sur un autre de ses membres, à savoir Jean-François Dick. Ce dernier, représentant du comité régional de Pamplemousses, aurait été inculpé pour coups et blessures. Conservera-t-il sa place au sein du comité directeur ? À cela Indiren Ramsamy rétorque : « Valeur actuelle, Jean-François demeure toujours membre. Toutefois, nous devrons demeurer vigilants afin de ne pas projeter une image négative de la fédération. »
Il est à noter que Jean-François Dick avait été pressenti pour diriger la délégation qui mettra le cap sur le Congo-Brazzaville mercredi prochain dans le cadre des championnats d’Afrique Élite. Toutefois, les démarches n’ont pu aboutir vu que son passeport n’a pas été renouvelé. De ce fait, il devait être remplacé par Gérard Louis, 2e vice-président de l’AMB.