La première rencontre des îles de La Réunion, Madagascar et Maurice ainsi que la France s’est tenue le 27 juillet dernier au gymnase Malabar à Rodrigues sous l’égide du comité de l’océan Indien de la boxe-française savate et des disciplines assimilées.
C’est ainsi que Pascal de Robillard s’est imposé face à Jean-Louis Polimon chez les 71 kg. Pour sa part, Jean-Naël Azie s’est défait du Rodriguais Éliano Édouard chez les 95 kg. En féminin, la victoire est revenue à la Réunionnaise Araux Brunella dans la catégorie 49 kg face à la Mauricienne Ranini Cundasawmy, qui a toutefois décroché la palme de meilleure combattante. Le dernier Mauricien en action, Jean-Marc Agathe (64 kg) s’est quant à lui incliné.
L’entraîneur Ricard Ste Marie et Martine Rose étaient les responsables de la délégation. Ricard Ste Marie estime que l’organisation à Rodrigues était « meilleure que certaines compétitions chez nous ». De plus, l’accueil chaleureux des Rodriguais l’a comblé. En ce qui concerne le niveau de l’océan Indien, les meilleurs tireurs étaient les Réunionnais. « Nos tireurs et ceux du pays hôte ont fait beaucoup de progrès », précise-t-il.
Quant au médaillé de bronze des précédents championnats du monde de boxe française-savate Jean-Naël Azie, il confie s’être préparé pendant six mois sous la férule de l’entraîneur national, Kursley Visenjoue. « Je ne comptais pas perdre mon combat et encore moins mon titre. J’étais confiant de réussir car je me suis donné à fond. Je souhaite remercier mon entraîneur et tous ceux qui étaient là pour moi », souligne-t-il. Maurice devrait accueillir cette même compétition prochainement.
Les séances d’entraînement des élites nationaux seront maintenant basés uniquement sur la préparation des prochains championnats du monde en assaut qui auront lieu à Rome en novembre 2014.