Un groupe d’habitants de Plaine-Verte et du Nord s’est rendu hier sur la tombe d’Idrice Goomany pour lui rendre hommage. Une prière a aussi été dite au cimetière de Pointe-des-Lascars. L’occasion de se remémorer de leur contribution dans la construction du pays. Dans le cadre de la commémoration de l’arrivée des travailleurs engagés de l’Inde, une cérémonie officielle a aussi été organisée hier par le gouvernement à l’Aapravasi Ghat à Trou-Fanfaron.
« The volunteers expressed the sentiment that they have a feeling that the contributions of the lascars seem to be ignored in the national celebrations pertaining to heritage of Mauritius », fait ressortir un porte-parole du groupe. Il définit « lascar » comme « marin ».
Plaçant leur contribution dans le contexte historique, notre interlocuteur indique que « Mahé de La Bourdonnais who wanted to make Mauritius a naval base, brought the lascars to help him to build the port infrastructure and to convert Port Louis into a functional harbour ». Ainsi, dit-il, d’aucuns peuvent voir une demi-douzaine de tombes à Pointe-des-Lascars. Selon la tradition orale, poursuit-il, « these lascars perished during a shipwreck and they were buried at Pointe-des-Lascars ».
Une prière a été dite hier au cimetière de Pointe-des-Lascars. Une plaque commémorative a également été dévoilée en vue de perpétuer leur mémoire. Le porte-parole a indiqué que « des tombes de lascars sont présentes dans quasiment toutes les îles de l’océan Indien ». « According to Muslim tradition, the dead bodies were never thrown on the large seas, but had to be buried in line with Islamic rites on firm land. Hence, one can also find tombs of lascars at Anse-Lascars in Seychelles », explique-t-il.
Parlant du Dr Idrice Goomany, le porte-parole rappelle que ce jeune médecin s’occupait des travailleurs engagés malades qui se trouvaient en quarantaine à Pointe-aux-Canonniers. « Dr Idrice Goomany volunteered to take charge of the Quarantine while others categorically refused to treat the patients because of the risk of contracting the disease. Dr Goomany was a victim of his duty », soutient-il en rappelant que sa tombe se trouve dans l’enceinte de l’hôtel Club Med.