L’an dernier déjà, le centre La Chrysalide de Bambous, destiné aux femmes victimes de la drogue et du commerce sexuel, et Étoile d’Espérance, à Moka, marquaient dans un même élan la Journée de la Femme. Cette année, le centre SOS Femmes Battues sera aussi de la partie ce jeudi 8 mars. Une journée d’activités a été élaborée pour commémorer la Journée de la Femme au siège de l’Étoile d’Espérance.
Sous la thématique « Journée Fleurie », souligne Patrick Boulonne, directeur d’Étoile d’Espérance, « cette journée ne se veut pas un rappel des souffrances que vivent les femmes victimes de l’alcool, de la drogue, du commerce sexuel ou des violences au quotidien ». Et Marlène Ladine de compléter : « Que chaque jour qui passe, elles demeurent esclaves et victimes de leurs conditions diverses. Quelles que soient les voies qu’elles aient prises et qui les ont dirigées finalement vers nos centres, ces femmes ont beaucoup perdu d’elles-mêmes, de leur identité, de leur féminité, en cours de route. » D’où la reconstruction de ces femmes par le biais des thérapies et des formations prônées par ces centres.
La « Journée Fleurie » sera donc « une journée de célébrations. De ce fait, Étoile d’Espérance sera décoré de fleurs et de ballons, indique encore Patrick Boulonne, pour communiquer une véritable ambiance festive. » Fêter la femme dans toute sa diversité et sa richesse sera l’objectif de cette journée. Des objets artisanaux, des femmes des différents centres, des numéros de chant et de danse et aussi des sketches seront entre autres au programme. La journée débute à 11 h avec une exposition de produits réalisés par les femmes. Toutes les patientes des trois centres, le personnel et des parents et proches seront accueillis à Moka à partir de 9 heures.
À l’issue des messages de bienvenue des trois directeurs des centres, nommément Marlène Ladine de La Chrysalide, Patrick Boulonne d’Étoile d’Espérance et Ambal Jeanne de SOS Femmes, des numéros de danse seront présentés. Deux artistes ont souhaité s’associer à l’événement. Il s’agit de Sandra Mayotte, qui animera partiellement la journée, et de Eric Triton. Après le déjeuner, qui sera servi à 13 heures, les deux artistes se produiront devant l’assistance.
La partie officielle et protocolaire de cette « Journée Fleurie » débutera vers 15 heures en présence de la ministre de l’Égalité des genres Mireille Martin, qui rendra visite aux femmes réunies à Moka.
La journée se terminera sur une note tout aussi joyeuse qu’elle aura débutée, avec une séance de photos. Et comme le veut la tradition, un gâteau sera coupé et partagé. Les