Port Louis, la capitale du pays, fête ce mois-ci le 50e anniversaire de son accession au statut de Cité. Le conseil municipal a prévu une série d’activités pour commémorer l’événement. Ces activités, auxquelles sont invités les membres du public, prendront fin le 17 septembre.
Dans un message qu’il a fait publier dans un modeste livret de six pages intitulé Port Louis City towards excellence, le lord-maire, Mohammad Oumar Kholeejan, rappelle d’abord que Port-Louis existe depuis 281 ans, sa construction ayant débuté en 1735.
Selon le lord-maire, en tant que chef lieu du pays et Cité, “Port Louis a été témoin d’événements natio-naux, politiques et sociaux majeurs. Son paysage a beaucoup changé, s’est beaucoup modernisé avec des constructions en hauteur, mais la Cité n’a jamais renié son héritage et son histoire, et elle est restée fidèle à sa devise “harmonie et progrès”.
 “Ce 50e anniversaire ramène en mémoire tous ceux qui avaient l’ambition et la vision de suivre la voie du progrès. Nous devons être reconnaissants à François Mahé de Labourdonnais, le bâtisseur de Port-Louis, au maire Raymond Devienne qui, le 24 octobre 1962, présenta une motion au Conseil municipal en faveur de l’octroi d’une Charte royale pour élever la municipalité au statut de Cité et, également, à l’adjoint-maire Laval Lan Fat Po pour la motion qu’il défendit au même Conseil en juin 1971 afin que le titre de lord-maire soit conféré au maire”, soutient Oumar Kholeejan.
 Le premier citoyen actuel de Port-Louis s’est aussi fait un devoir de saluer tous ceux (maires, lord-maires, conseillers municipaux, secrétaires de la ville, chefs exécutifs et employés ainsi que les habitants) qui ont contribué au développement de la Cité. “Soyons tous fiers de faire partie de cette Cité et souhaitons-lui bon anniversaire”, conclut-il.   
Huit activités sportives au programme
Ce n’est certes plus avec le même faste qui marqua la journée mémorable du 25 août 1966 que le Conseil municipal célèbre ce cinquantenaire. Si en 1966 l’accent fut beaucoup mis sur le théâtre avec une pièce jouée chaque deux jours, cette fois, avec l’indisponibilité de ce lieu de culture, ce sont les compétitions sportives qui sont été privilégiées. On en compte huit sur dix-neuf items choisis. Ces compétitions ont déjà débuté depuis le week-end dernier, avec l’attribution d’un Trophée international de football de Port-Louis.
Samedi dernier, la première course hippique organisée par le Mauritius Turf Club a été dotée d’une coupe du Bicentenaire de la fondation de la ville de Port-Louis. Cette coupe est tombée dans l’escarcelle de l’écurie Gilbert Rousset dont le cheval Mount Fuji a franchi la ligne en vainqueur avec le jockey mauricien Yashin Emamdee sur le dos.
Durant la nuit s’est déroulé un Night Marathon à travers la ville, tandis que l’esplanade de la mairie a abrité plusieurs compétitions omnisports. Deux autres courses hippiques dotées de la Port Louis Golden Jubilee Cup seront courues les 20 et 27 août.
Entre-temps, le 21 août, les adeptes de karaté de style kyokushinkai en découdront lors d’un 18e tournoi international et le 24 août place sera faite aux cyclistes pour un Tour de Maurice Golden Jubilee.
Honneur aux centenaires
Les autres temps forts seront une exposition de photos au Théâtre municipal sur le thème “Mémoires d’une Cité” (22-26 août), une causerie sur l’histoire de la Cité avec la participation des historiens Jocelyn Chan Low et Benjamin Moutou, et Christophe Leroux (SOS Patrimoine). La messe de la Saint-Louis, un événement incontournable chaque 25 août, comportera, elle, un caractère inédit avec la traditionnelle procession sortant de la cathédrale pour se rendre au City Hall plutôt que d’emprunter l’itinéraire contraire.
Le programme mis au point par le Conseil municipal comprend également un concert sur l’esplanade (27 août), l’octroi de la médaille de la Cité (31 août), une fonction le 2 septembre pour honorer les centenaires résidants de la Cité. Le même jour, le Conseil procédera au lancement officiel d’un nouveau site Web.
Les festivités prendront fin le 17 septembre avec une journée récréative pour les employés et les conseillers municipaux au jardin Robert Edward Hart, Les Salines, ainsi qu’une remise de cadeaux aux enfants nés le 25 août 2016.