Une mission commerciale sera en tournée de prospection en Turquie du 23 au 25 novembre prochain. Elle sera menée par Enterprise Mauritius.
L’organisation de cette mission a un double objectif : a) promouvoir les exportations mauriciennes vers la Turquie et b) renforcer la visibilité de Maurice en tant que pays fournisseur de produits de qualité auprès des acheteurs turcs. À cet effet, des rencontres « business to business » sont prévues en vue de permettre aux représentants des entreprises participantes de rencontrer directement des importateurs et chefs d’entreprises du pays hôte.
Le déplacement de la mission commerciale est jugé, dans les milieux d’Enterprise Mauritius et de la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI), comme une excellente opportunité pour les entreprises locales de nouer des contacts d’affaires avec des acheteurs potentiels turcs, voire d’accroître leurs exportations vers ce grand marché européen, en prenant avantage des dispositions de l’accord de libre-échange signé par Maurice et la Turquie en 2011 et qui est entré en vigueur en 2012.
L’accord de libre-échange permet à Maurice de jouir d’un accès hors taxes sur tous ses produits industriels incluant des produits-clés tels le denim (textile), les bijoux et articles en cuir. La Turquie a accordé un accès préférentiel à une panoplie de produits agricoles dont le thon, l’anthurium et les fruits tropicaux. Malgré l’existence de cet accord, les échanges commerciaux Maurice-Turquie, estiment les spécialistes du commerce international, n’ont pas vraiment décollé. La Turquie jouit d’une balance commerciale nettement favorable avec Maurice. Ses exportations en 2013 et 2014 ont tourné autour de Rs 1,4 milliard, Maurice important principalement des barres de fer, des médicaments, des appareils électriques, des articles en cuir, des pâtes et biscuits/confiserie de la Turquie.
Nos exportations vers ce pays se sont élevées à Rs 144,6 millions en 2014 contre Rs 168,5 millions en 2013. Le denim et d’autres produits textiles dont les pantalons pour hommes/garçons ainsi que le savon et appareils médicaux ont constitué le gros de nos exportations. D’aucuns pensent qu’il y a possibilité d’intensifier les échanges commerciaux bilatéraux à travers des missions de prospection régulières. L’établissement prochain de liaisons aériennes Istanbul-Antananarivo-Plaisance devrait contribuer au resserrement des liens économiques entre les deux pays.
Par ailleurs, il existe un accord-cadre permettant aux deux pays de travailler ensemble pour l’identification des domaines de coopération et de l’investissement. Les secteurs couverts sont, entre autres, l’agriculture, l’industrie, la science et la technologie, l’éducation et la santé. Des projets de partenariat pourraient prendre forme sous cet accord-cadre.
Rappelons également qu’un Joint Business Council a été créé par la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI) et le Foreign Economic Board of Turkey (FEBK). Le conseil a pour tâches, entre autres, d’identifier les obstacles à la coopération commerciale et économique et de faire, en conséquence, des propositions aux deux gouvernements en vue de les aplanir.