Les échanges commerciaux en juillet se sont soldés par un déficit de près de Rs 5 milliards, montant inférieur à celui enregistré pour le mois correspondant de 2010 (Rs 5,3 milliards). C’est ce qu’indique le dernier rapport mensuel du Bureau Central des Statistiques (BCS), publié en ce début de semaine.
Selon les données du BCS, la hausse des exportations (Rs 6,2 milliards en juillet 2011 contre Rs 5,7 milliards pour le même mois de l’année écoulée) a permis d’atténuer l’augmentation des importations (de Rs 11 milliards à Rs 11,2 milliards), réduisant par conséquent le déficit pour le ramener à Rs 4,96 milliards. Mais à ce niveau, le déficit de juillet dernier est légèrement plus élevé que celui enregistré le mois précédent (Rs 4,8 milliards).
Les indications concernant les exportations font voir une progression de la valeur des produits manufacturés (dont le textile et l’habillement) qui est passée à Rs 2,8 milliards par rapport à Rs 2,6 milliards en juillet 2010. Les exportations de produits alimentaires n’ont connu qu’une très faible hausse, passant de Rs 1,7 milliard à Rs 1,8 milliard. L’augmentation des exportations est aussi en partie attribuable à l’approvisionnement des navires (environ Rs 600 millions contre Rs 439 millions en juillet 2010). Le BCS observe que les exportations de juillet 2011 sont restées au même niveau que celui du mois précédent.
Pour ce qui est des importations, la facture n’a augmenté que de 1,4 % comparativement au mois correspondant de l’année précédente. Une baisse notable a été notée concernant les produits alimentaires (de Rs 2,3 milliards à Rs 1,7 milliard). Par contre, les importations des produits pétroliers (de Rs 1,7 milliard à Rs 1,9 milliard), des machines/équipement de transport (de Rs 1,9 milliard à Rs 2,2 milliards) et des produits manufacturés classifiés par matériaux (de Rs 2,3 milliards à Rs 2,4 milliards), ont grimpé.
Au niveau des partenaires commerciaux, le Royaume Uni se retrouve largement en tête des marchés exportateurs avec des achats de l’ordre de Rs 1,2 milliard en juillet dernier, précédant la France (Rs 739 millions), les États Unis (Rs 654 millions), l’Italie (Rs 546 millions) et l’Afrique du Sud (Rs 467 millions). À l’exception des États Unis, les exportations vers les autres marchés précités ont augmenté. Côté fournisseurs, l’Inde (Rs 2,2 milliards) et la Chine (Rs 1,9 milliard) se partagent les deux premières places. Il y a eu croissance des importations dans les deux cas. L’Afrique du Sud (Rs 897 millions) occupant la troisième place devant la France (Rs 844 millions) et les États Unis (417 millions).
Le déficit de Rs 5 milliards de juillet 2011 vient s’ajouter aux Rs 33,3 milliards enregistrés pour le premier semestre de l’année. Le BCS a prévu que Maurice terminerait la présente année avec un déficit total d’environ Rs 79 milliards, soit des importations de l’ordre de Rs 155 milliards contre des exportations tournant autour de Rs 76 milliards.