Le déficit de notre commerce extérieur pour le mois d’août 2011 s’est élevé à Rs 6,3 milliards, soit environ Rs 1,1 milliard de plus que le montant enregistré pour le mois correspondant de l’année dernière.
Selon les données rendues publiques en fin de semaine par le Bureau Central des Statistiques (BCS), les exportations mauriciennes en août dernier se sont chiffrées à près de Rs 6,4 milliards, soit environ Rs 360 M de plus que les recettes du même mois de l’année écoulée. Cette hausse est expliquée principalement par la progression des recettes d’exportation des produits manufacturés divers, dont le textile et l’habillement, qui ont atteint Rs 2,8 M, soit une augmentation de Rs 300 M sur l’année. Il y a eu également une hausse des recettes au niveau de l’approvisionnement des navires (carburants et autres produits), ceux-ci atteignant Rs 600 M contre Rs 424 M en août 2010. Ces augmentations ont compensé la baisse des recettes d’exportation de produits alimentaires divers (de Rs 2,05 milliards à Rs 1,9 milliard).
Comparativement à juillet 2011, les exportations ont grimpé de 2,4 %. Les États-Unis (de Rs 630 M à Rs 752 M), l’Afrique du Sud (de Rs 418 M à Rs 535 M), et l’Italie (de Rs 348 M à Rs 528 M) ont accru leurs importations de Maurice. Par contre, les achats français ont beaucoup diminué, passant de Rs 978 M à Rs 665 M alors que le Royaume Uni, premier marché de Maurice, a importé pour une valeur de Rs 1,2 milliard, soit une infime hausse par rapport à août 2010.
L’approfondissement du déficit de la balance commerciale a été provoqué par des coûts d’importation plus élevés, ceux-ci passant de Rs 11,2 milliards en août 2010 à Rs 12,6 milliards en août 2011. La facture pour les produits alimentaires (de Rs 1,9 milliard à Rs 2,3 milliards) et les carburants (de Rs 2,6 milliards à Rs 3,3 milliards) a fortement grimpé. On observe également une augmentation des importations de produits manufacturés alors que la valeur des machines et équipements de transport a diminué légèrement.
Grâce aux produits pétroliers, l’Inde se maintient confortablement en tête des pays fournisseurs avec des exportations de Rs 3,3 milliards (+Rs 400 M). Elle précède la Chine (Rs 1,7 milliard), la France (Rs 1,1 milliard), l’Afrique du Sud (Rs 780 M) et la Malaisie (Rs 352 M). À l’exception de l’Afrique du Sud, les importations des autres pays susmentionnés sont en hausse.