La balance commerciale a accusé un déficit de l’ordre de Rs 8 milliards en novembre 2013 comparativement à Rs 10,4 milliards pour le mois correspondant de l’année précédente. La tendance à la baisse du déficit s’est maintenue, indique le dernier relevé mensuel de Statistics Mauritius, rendu public ce matin.
La réduction du déficit s’explique, d’une part, par une hausse des exportations (valeur FOB- Free on Board) et un repli des importations. Selon Statistics Mauritius, les exportations totales se sont élevées à près de Rs 7,5 milliards contre Rs 6,6 milliards en novembre 2012. Cette progression est due en grande partie à des revenus accrus provenant de l’approvisionnement des navires en carburants et autres produits (de Rs 757 millions à Rs 1,4 milliard) alors que la valeur des réexportations mauriciennes a également grimpé, passant de Rs 849 millions à Rs 1,3 milliard.
Statistics Mauritius rapporte que les exportations de produits alimentaires ont connu une baisse très légère (-Rs 20 millions) pour s’établir à environ Rs 2,1 milliards. Les recettes de vente des produits manufacturés divers (dont les produits d’habillement) ont diminué, passant de Rs 2,7 milliards à Rs 2,5 milliards. Par contre, les exportations de machines et équipements de transport ont rapporté plus : Rs 466 millions contre seulement Rs 90 millions pour le mois correspondant de 2012.
Le principal marché à l’exportation pour le mois de novembre 2013 a été le Royaume Uni (Rs 1,1 milliard) mais a été en baisse comparativement à novembre 2012 (Rs 1,3 milliard). La France occupait la deuxième place (Rs 827 millions), affichant une progression de l’ordre de Rs 110 millions. Les États-Unis (Rs 602 millions) se retrouvaient à la troisième place devant l’Afrique du Sud (Rs 458 millions) et Madagascar (Rs 418 millions).
Pour ce qui est des importations, la facture s’est chiffrée à Rs 15,4 milliards contre environ Rs 17 milliards pour le même mois en 2012. La valeur des importations de produits alimentaires (de Rs 3,5 milliards à Rs 2,6 milliards) et celle de produits pétroliers (de Rs 4,3 milliards à Rs 3 milliards) a chuté. En revanche, une hausse des importations de machines et d’équipements de transport a été notée en novembre dernier : Rs 3,4 milliards par rapport à Rs 2,7 milliards en novembre 2012.
L’Inde domine la liste des fournisseurs, ses exportations vers Maurice atteignant Rs 3,4 milliards en novembre, mais elles étaient en baisse comparativement à novembre 2012 (Rs 4,7 milliards). La Chine s’est maintenue en deuxième position, ses exportations se stabilisant à Rs 2,7 milliards. La France (Rs 1,4 milliard), l’Afrique du Sud (Rs 1,1 milliard) et l’Allemagne (Rs 433 millions) se retrouvaient parmi les cinq premiers fournisseurs.